Actualité culturelle | News 24

Officiel : Les rebelles du M23 capturent 2 autres villes dans l’est du Congo

GOMA, Congo (AP) – Les rebelles se sont emparés de deux grandes villes de l’est du Congo après de violents combats samedi, doublant le territoire qu’ils contrôlent désormais, ont déclaré un leader de la société civile et des habitants.

Les combats entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 se sont intensifiés dans les environs de Rutshuru Centre et de Kiwanja samedi, avec des tirs nourris qui ont éclaté dans la matinée.

John Banyene, président de la société civile locale, a déclaré à l’Associated Press que les rebelles contrôlaient désormais le centre de Rutshuru et Kiwanja, à 70 kilomètres (43 miles) de la capitale régionale, Goma.

“Au moment où nous parlons, nous confirmons que les rebelles du M23 et leurs alliés contrôlent la ville de Kiwanja, mais les forces armées de la République démocratique du Congo n’abandonnent pas”, a déclaré Banyene aux journalistes à Goma.

Il n’y a eu aucune confirmation immédiate de la part des autorités congolaises ou de l’armée sur la saisie signalée des deux villes.

Daniel Subuka, un habitant de Kiwanja contacté par téléphone par AP, a déclaré avoir vu des rebelles bien armés du M23 pénétrer dans Kiwanja et d’autres se diriger vers le centre de Rutshuru.

Les rebelles du M23 étaient restés largement inactifs pendant près d’une décennie avant de réapparaître en novembre dernier dans l’est du Congo. Les autorités affirment que près de 200 000 personnes ont été déplacées avant même la dernière flambée de violence de la semaine dernière.

Le gouvernement congolais a accusé le Rwanda voisin de soutenir le M23, une allégation que le gouvernement rwandais a démentie à plusieurs reprises.

La mission de maintien de la paix de l’ONU au Congo connue sous le nom de MONUSCO a tweeté samedi qu’elle “condamne fermement les actions hostiles du M23 et leurs graves répercussions sur la population civile”.

La MONUSCO a déclaré avoir relevé le niveau d’alerte de ses troupes, qui sont déployées pour soutenir l’armée congolaise dans son opération contre le M23, et a déclaré qu’elle fournit un soutien aérien, des renseignements et du matériel.

Justin Kabumba, Associated Press