Skip to content

L'Ofcom inflige une amende de 200 000 £ à un radiodiffuseur russe pour violation des règles d'impartialité relatives à la couverture des intoxications par Salisbury Novichok

  • Emissions couvertes de l'intoxication de Sergei et Yulia Skripal et du conflit en Syrie
  • La position du gouvernement ukrainien sur le nazisme et son traitement des gitans
  • La chaîne de télévision a été qualifiée de "porte-parole de propagande pour l'Etat russe"

L'Ofcom condamne aujourd'hui le radiodiffuseur russe à une amende de 200 000 £, pour avoir enfreint les règles d'impartialité imposées lors de sa couverture des empoisonnements Salisbury Novichok.

La chaîne de télévision, que les critiques qualifient de "porte-parole de la propagande de l'Etat russe", n'a pas réussi à préserver l'impartialité voulue dans sept programmes d'informations en six semaines, a déclaré l'Ofcom.

Une porte-parole de l'Ofcom a déclaré: "Les défaillances de RT constituaient une violation grave de nos règles d'impartialité, qui protègent la confiance du public dans les programmes d'information et autres."

Ofcom inflige une amende de 200 000 livres turques pour manquement à l'impartialité

Emission RT montrant Theresa May à peu près au moment des empoisonnements de Salisbury

L’Ofcom a déclaré que son enquête avait révélé que RT n’avait pas réussi à préserver l’impartialité voulue dans sept programmes d’actualités et d’actualités du 17 mars au 26 avril 2018.

Les émissions couvraient l'empoisonnement de Sergei et Yulia Skripal, le conflit en Syrie et la position du gouvernement ukrainien sur le nazisme et son traitement des gitans.

L'organisme de réglementation de la radiodiffusion a déclaré que les violations de RT représentaient des manquements graves et répétés au respect des règles et qu'il était particulièrement préoccupé par la fréquence de ses violations sur une période relativement courte.

Le bureau de presse de RT a déclaré dans un communiqué: "Il est très faux pour Ofcom d'avoir sanctionné RT sur la base de ses constatations d'infraction qui font actuellement l'objet d'un contrôle juridictionnel par la Haute Cour de Londres.

«RT a poursuivi en justice les conclusions de l’Ofcom en décembre contre notre réseau parce que nous estimions qu’elles avaient été atteintes d’une manière contraire à la loi et erronées. Le mois dernier, lors d'une audience devant la High Court, un juge nous a confirmé que, malgré l'opposition de l'Ofcom, notre affaire contre l'Ofcom devrait être poursuivie.

"Alors que nous continuons à contester la légitimité même des décisions d'infraction elles-mêmes, nous estimons que l'ampleur de la sanction proposée est particulièrement inappropriée et disproportionnée par rapport aux résultats antérieurs de l'Ofcom".

Les responsables russes ont déclaré que la RT était un moyen pour Moscou de concurrencer la domination d'entreprises médiatiques mondiales basées aux États-Unis et en Grande-Bretagne, qui selon eux offrent une vision particulière du monde.

Les critiques disent que RT, qui diffuse des informations en anglais, en arabe et en espagnol, est le bras de propagande de l'État russe et vise à miner la confiance dans les institutions occidentales.

Ofcom inflige une amende de 200 000 livres turques pour manquement à l'impartialité

La station a été ridiculisée pour ne pas avoir correctement interrogé les deux principaux suspects dans l'attaque à l'arme chimique, Alexander Mishkin et Anatoly Chepiga

Publicité

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *