Le président Vladimir V. Poutine sait que le destin de l’Ukraine, son accès à la mer et ses exportations de céréales dépendent d’Odessa. Sans cela, le pays se ratatine en un État croupion enclavé.