Odegaard du Real Madrid proche de l’accord de prêt d’Arsenal

Arsenal est sur le point de conclure un accord de prêt pour le milieu de terrain du Real Madrid Martin Odegaard, ont déclaré des sources à ESPN.

Le club fait face à une concurrence féroce de la part de plusieurs clubs, dont la Real Sociedad et Séville, mais est confiant de remporter la course après avoir accepté les conditions de Madrid qui ne prévoyaient aucune option d’achat du joueur de 22 ans à la fin de la saison.

Diffusez FC Daily sur ESPN +
– Insider Notebook: le problème de Chelsea concernant le remplacement de Lampard

Odegaard a initialement rejoint la Real Sociedad avec un prêt de deux ans la saison dernière, mais a tellement impressionné que Madrid a décidé de réduire le prêt pour lui donner une chance au Bernabeu.

Cependant, le milieu de terrain offensif n’a commencé que cinq matches et cherche à garantir plus de football en équipe première.

Des sources ont déclaré à ESPN qu’Odegaard avait manqué l’entraînement vendredi et avait reçu le feu vert pour finaliser un accord de prêt.

La Real Sociedad n’a pas perdu espoir qu’il déciderait de les rejoindre compte tenu de l’expérience positive qu’il a vécue au club, mais des sources ont déclaré à ESPN qu’Arsenal pense qu’Odegaard veut se tester en Premier League et favorise un passage au nord de Londres.

Des pourparlers entre le Real Madrid et la Real Sociedad ont lieu depuis décembre, mais sont bloqués sur un certain nombre de problèmes.

La Real voulait une option pour rendre l’accord permanent, mais Arsenal a indiqué qu’il était heureux de procéder sans un tel arrangement, reflétant en partie l’émergence prometteuse d’Emile Smith Rowe dans une position similaire.

Le patron d’Arsenal, Mikel Arteta, a parfois été critiqué pour le manque de créativité de son équipe cette saison et l’espoir est qu’Odegaard apportera une nouvelle injection de flair. Le club a identifié un milieu de terrain offensif comme cible clé cette saison.

Ils ont échoué dans une candidature pour le milieu de terrain lyonnais Houssem Aouar l’été dernier. Lyon rechigne à vendre dans cette fenêtre et avec Aouar attendant de voir si le Real ou Barcelone officialisent leur intérêt, les Gunners ont décidé de trouver une solution à court terme et de réévaluer la situation en fin de saison.

L’argent est également serré à l’Emirates Stadium car le club ressent les effets du COVID-19, mais ils ont libéré de l’espace sur la masse salariale en permettant à Mesut Ozil, Sead Kolasinac et Sokratis Papastathopoulos de partir.