Dernières Nouvelles | News 24

Nouvelles de l’Ukraine : Trudeau ne dira pas si le Canada enverra des chars

Alors que la Pologne s’apprête à fournir à l’Ukraine des chars de combat de fabrication allemande au milieu des signaux que l’Allemagne ne ferait pas obstacle, le Premier ministre Justin Trudeau a déclaré que le gouvernement canadien n’avait “rien à annoncer” pour le moment.

Le Canada fait partie des pays qui auraient besoin de l’approbation du gouvernement allemand pour réexporter les chars de combat Leopard 2 de fabrication allemande que l’Ukraine demande.

Au cours du week-end, le ministre allemand des Affaires étrangères a indiqué que le gouvernement allemand ne s’opposerait pas à ce que la Pologne décide d’envoyer certains de ses chars en Ukraine.

Dans la foulée de cette évolution, la Pologne a déclaré lundi qu’elle prévoyait de demander l’autorisation d’envoyer ces véhicules militaires et cherchait à constituer une coalition de pays prêts à faire de même, selon l’Associated Press.

Le Canada possède 82 chars Leopard 2 de fabrication allemande dans divers états de service, mais jusqu’à présent, le gouvernement fédéral n’a pas dit s’il serait disposé à en envoyer en Ukraine, si l’Allemagne donnait son feu vert à leur exportation.

Lorsqu’on lui a demandé lundi si les derniers développements changeaient la position du Canada, Trudeau n’a pas répondu.

“Nous continuerons d’être là pour l’Ukraine. Nous avons des conversations régulières avec les dirigeants ukrainiens et l’armée ukrainienne pour nous assurer que nous leur envoyons exactement ce dont ils ont besoin le plus rapidement possible, et nous allons continuer à le faire”, a-t-il ajouté. dit Trudeau. « Nous n’avons rien à annoncer aujourd’hui, mais nous continuerons de chercher comment le Canada peut aider au mieux l’Ukraine.

L’Ukraine a demandé à ses alliés d’offrir ces véhicules militaires pour aider sa défense de près d’un an contre les attaques russes, bien que l’appel ait suscité des inquiétudes quant à l’escalade du conflit.

La question a été discutée sans résolution lors d’une réunion avec des membres du Groupe de contact de la défense ukrainienne à la base aérienne de Ramstein en Allemagne la semaine dernière, à laquelle a assisté la ministre de la Défense Anita Anand.

Anand et Trudeau continuent de souligner l’aide militaire de plus d’un milliard de dollars que le Canada a fournie à l’Ukraine depuis février 2022.

Plus récemment, le Le gouvernement canadien a annoncé il fera don d’un système de défense aérienne américain de 406 millions de dollars et de 200 véhicules blindés de transport de troupes d’une valeur de 90 millions de dollars à l’Ukraine.

« Le Canada a été l’un des pays du monde qui a été l’ami et le partisan le plus fidèle de l’Ukraine. Nous avons envoyé de l’aide humanitaire, nous avons envoyé une aide économique financière et nous avons envoyé une aide militaire importante à l’Ukraine pour défendre son territoire contre l’invasion illégale et illégitime de la Russie », a déclaré Trudeau lundi. “Nous continuerons d’être là pour l’Ukraine.”


Avec des fichiers de Spencer Van Dyk de CTV News

Articles similaires