Nouvel espoir et nouveaux visages mais vieux problèmes pour le rouge et l’or

SC Bengale oriental disputera sa deuxième saison en Indian Super League après une triste neuvième place lors de l’édition 2020-21.

La brigade « rouge et or » espère sûrement faire mieux que sa sortie inaugurale, au cours de laquelle elle n’a remporté que trois victoires. Avec le nouvel entraîneur Jose Manuel Diaz, en remplacement de Robbie Fowler, à la barre, le SCEB ouvre un nouveau chapitre pour le club plus que centenaire.

Le nouvel entraîneur aura plusieurs nouveaux visages et quelques vieux problèmes pour gérer les attentes de milliers de fans. Une pénurie de talents indiens étant donné leur entrée tardive sur le marché et les erreurs de la saison dernière obligeront le SC Bengale oriental à compter sur ses rangs étrangers.

Force

Jose Manolo Diaz mettra à sa disposition un noyau d’étrangers compétents pour faire des ravages parmi toutes les défenses de la ligue et le manager a fait ses preuves. Les goûts de Tomislav Mrcel et Franjo Prce en défense avec Amir Dervisevic et Darren Sidoel au milieu de terrain, SCEB ont une colonne vertébrale solide comme un roc.

Ce qui pourrait changer la donne, c’est la présence de Daniel Chima Chukwu, avec Antonio Perosevic comme couverture, qui a joué à Molde sous la direction de l’actuel manager de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, et qui a un penchant pour les buts.

La faiblesse

Le manque de qualité et de profondeur indienne dans leur équipe peut forcer la main de l’entraîneur sur plusieurs matchs. Raju Gaikwad et Adil Khan vieillissants peuvent être lents au départ et les jeunes Hira Mondal, et ses semblables, même s’ils sont prometteurs, peuvent manquer d’expérience.

Jackichand Singh, Amarjit Singh Kiyam, Mohammed Rafique et Bikash Jairu, au milieu de terrain, encore une fois peut-être pas l’équilibre parfait entre jeunesse et expérience.

Performances ISL 2020-21

Le SC East Bengal a terminé 9e du classement avec seulement trois victoires en 20 matchs – huit nuls et neuf défaites. Ils ont marqué 22 buts et en ont encaissé 33, un retour moyen, mais au moment où l’équipe est passée à la vitesse supérieure, leurs chances étaient bien perdues.

Les nouvelles recrues les plus notables

Le passage d’Arindam Bhattacharja à SCEB de ses rivaux ATK Mohun Bagan pourrait bien s’avérer être une bonne affaire dans le grand schéma des choses. Le gardien de but, qui a remporté le Golden Glove après avoir gardé 10 draps propres en 23 matches, a également été nommé capitaine pour la saison à venir.

Histoire en ISL

Le SC East Bengal a disputé sa première saison dans l’ISL la saison dernière et a terminé neuvième de la ligue.

Chances/Prédiction

Le SC East Bengal a peut-être répété les erreurs de la saison dernière et une performance similaire cette fois-ci ne choquera personne. Un sentiment de maintenant ou jamais plane toujours dans l’air pour SCEB et pourrait bien pousser le club à aller au-delà de ses moyens.

Équipe

Gardiens de but : Arindam Bhattacharya, Sankar Roy, Suvam Sen

Défenseurs : Daniel Gomes, Joyner Lourenco, Raju Gaikwad, Adil Khan, Hira Mondal, Ankit Mukherjee, Goutam Singh, Tomislav Mrcela, Franjo Prce, Sarineo Fernandes, Akashdeep Singh

Milieu de terrain : Jackichand Singh, Sourav Das, Angousana Wahengbam, Amarjit Singh Kiyam, Md Rafique, Lalrinliana Hnamte, Bikash Jairu, Amir Dervisevic, Darren Sidoel, Romeo Fernandes, Songpu Singsit, Loken Metei

En avant : Balwant Singh, Thongkhosiem Haokip, Naorem Mahesh, Siddhant Shirodkar, Daniel Chima Chukwu, Antonio Perosevic, Subha Ghosh

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *