Skip to content

Le président américain Donald Trump s’adresse aux côtés de la première dame Melania Trump et du secrétaire à la Défense Mark Esper lors d’une cérémonie marquant le 18e anniversaire des attaques du 11 septembre au Pentagone à Arlington, Virginie, le 11 septembre 2019. REUTERS / Kevin Lamarque / File Photo

WASHINGTON (Reuters) – Le président américain Donald Trump a laissé ouverte mercredi la possibilité que les Etats-Unis assouplissent les sanctions contre l'Iran, ajoutant qu'il pensait que l'Iran souhaitait conclure un accord avec Washington sur son programme nucléaire.

"Nous verrons ce qui se passera", a déclaré Trump à la presse lors de sa visite à la Maison-Blanche à propos de la possibilité que les Etats-Unis relâchent leur campagne de "pression maximale".

Le limogeage de son conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, par Trump, mardi, a incité à spéculer que la politique de Washington à l’égard d’adversaires tels que l’Iran pourrait s’atténuer.

Par ailleurs, le président iranien Hassan Rouhani a déclaré que Téhéran ne négocierait pas avec Washington tant que des sanctions contre son pays sont toujours appliquées par Washington.

Trump et le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, ont déclaré que le président était prêt à rencontrer Rouhani, probablement lors de la réunion de l’Assemblée générale des Nations Unies à la fin du mois.

Quand on lui a demandé s'il envisageait une telle réunion, Trump a déclaré aux journalistes mercredi qu'il ne regardait rien.

Reportage de Jeff Mason; Écrit par Tim Ahmann et Susan Heavey; Édité par Chris Reese et Frances Kerry

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *