Sports

Notes centrales : Rivers, Bucks, Haliburton, Sheppard, Cavs

Lorsqu’on lui a demandé samedi ce qui l’avait poussé à revenir dans les rangs des entraîneurs-chefs de la NBA moins d’un an après avoir été licencié par Philadelphie et quelques mois seulement après avoir rejoint ESPN en tant qu’analyste, Doc Rivers pointé du doigt le Chevreuils‘ deux superstars comme principal facteur de motivation.

“Vous connaissez la réponse. Giannis (Antetokounmpo), Dame (Lillard). Vraiment, c’est la réponse. Rivers a déclaré lors d’une conférence de presse d’introduction, selon Jamal Collier d’ESPN. « Genre, vous regardez leur équipe. Qu’est-ce que c’est, huit équipes qui ont une chance légitime (à un championnat) ? Et je ne sais pas si c’est si élevé, mais les Bucks en font partie, non ?

« L’autre chose est la façon dont ils sont construits avec les anciens combattants et leurs adultes. Je pensais que si vous vous lancez dans cette activité à cette période de l’année, ce serait un type de groupe dans lequel vous aurez la meilleure opportunité de vous connecter et de changer le plus rapidement.

De leur côté, Antetokounmpo et Lillard ont exprimé leur enthousiasme samedi quant à l’arrivée de Rivers, Giannis citant la « grande énergie » de l’entraîneur vétéran et Dame notant que Rivers n’aura pas peur de défier l’équipe.

« C’est une voix forte. Il va exiger plus de notre équipe », dit Lillard. « Il n’aura pas peur de me mettre au défi, il n’aura pas peur de défier Giannis… tout au long de la ligne. Je pense que lorsque vous avez affaire à une équipe pleine de vétérans et aussi talentueuse que nous, je pense que c’est quelque chose dont vous avez besoin si vous voulez atteindre le niveau que nous voulons atteindre.

Rivers est sur la bonne voie pour faire ses débuts comme entraîneur des Bucks lundi à Denver.

En voici d’autres provenant de la Centrale :

  • Pacers garde Tyrese Haliburton ratera un cinquième match consécutif dimanche en raison de sa blessure à l’ischio-jambier gauche, tweets Dustin Dopirak du Star d’Indianapolis. Selon l’entraîneur-chef Rick CarlisleHaliburton s’entraînera lundi et sera considéré au jour le jour à l’avenir.
  • Après avoir joué presque exclusivement des minutes inutiles en première mi-temps, Pacers débutant Ben Sheppard a joué en moyenne 18,4 minutes au cours des sept derniers matchs. Bien que les chiffres de Sheppard dans son rôle de rotation aient été modestes, son agitation impressionnante a rappelé pourquoi l’Indiana l’aimait au 26e rang lors du repêchage de l’année dernière, Dopirak écrit pour The Indianapolis Star.
  • Pete Nancel’accord de 10 jours avec le Cavaliers a expiré dans la nuit de samedi, il n’est donc plus sous contrat avec l’équipe. Cleveland compte désormais 13 joueurs sous contrat standard et aura jusqu’à deux semaines pour ajouter un 14e homme, qu’il s’agisse de Nance avec un deuxième contrat de 10 jours ou de quelqu’un d’autre. Si les Cavs prennent les deux semaines complètes, ils ne pourront pas descendre à 13 joueurs pour le reste de 2023/24, puisque les équipes ne peuvent en transporter que moins de 14 pendant 28 jours maximum par saison. Les Cavs ont déjà utilisé 14 de ces jours après la finalisation Ricky Rubioet avant de signer Nance.