Nokia Suzume avec Exynos 7884B, Android 12 repéré sur Geekbench

Les téléphones Nokia récents utilisent principalement des chipsets Qualcomm et MediaTek, avec l’apparition occasionnelle d’Unisoc ici ou là. Maintenant, le premier Nokia à être alimenté par un chipset Exynos a peut-être été repéré sur Geekbench.

Le Nokia « Suzume » est équipé d’un Exynos 7884B. Il s’agit d’une puce de 14 nm avec un matériel relativement ancien – deux cœurs Cortex-A73 et six cœurs A53, plus un Mali-G71 MP2 et un modem LTE. Selon Geekbench, le cluster A73 était cadencé à 2,1 GHz, tandis que le cluster A53 fonctionnait à 1,7 GHz.

Le téléphone n’a pas beaucoup de RAM, 3 Go à première vue, mais il fonctionnait sous Android 12. Malheureusement, ce sont toutes les informations que nous pouvons recueillir auprès de Geekbench.



Détails Nokia Suzume de Geekbench : chipset Exynos 7884B, 3 Go de RAM, Android 12

Le Nokia Suzume (en japonais pour moineau) est peut-être l’un des quatre téléphones qui ont fuité il y a quelques semaines. Deux d’entre eux étaient des téléphones Go Edition, ils ne sont donc pas en lice, mais les deux autres ressemblaient à des appareils de milieu de gamme avec trois caméras et des écrans LCD à encoches. Cependant, ils ne sont connus que sous les noms de N150DL et N153DL, il n’est donc pas clair si le nom de code Suzume appartient à l’un ou l’autre.

La source | Passant par

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.