Nokia annonce une surprise au premier trimestre et une impression au second semestre

0 49

HELSINKI (Reuters) – L'opérateur de télécommunications finlandais Nokia a annoncé jeudi une perte surprise trimestrielle mettant en scène une concurrence féroce dans le secteur des réseaux centraux.

DOSSIER DE PHOTO: Le 5 mai 2017, le siège de la société à Espoo, en Finlande, arborera le logo Nokia. REUTERS / Ints Kalnins

"Le lent début d'année 2019 et la faiblesse attendue du premier semestre de l'année ont mis beaucoup de pression sur le second semestre", a déclaré la société dans un communiqué.

Nokia a annoncé un "très faible premier trimestre" en janvier, enregistrant une perte d'exploitation non conforme aux IFRS de 59 millions d'euros (66 millions de dollars) après avoir généré 239 millions d'euros au premier trimestre de l'année dernière.

Par rapport aux prévisions de résultats des analystes dans une enquête Reuters, de 175 millions à 457 millions d’euros.

Nokia a répété ses prévisions de janvier pour le marché "plat" en 2019 et un bénéfice par action pour 2019 de 0,25-0,29 euros et un bénéfice par action pour 2020 de 0,37-0,42 euros.

L’industrie du réseau – dominée par Nokia, le suédois Ericsson et le chinois Huawei – a été secouée par le ralentissement de la demande au fil des ans, les ventes du réseau 4G ayant culminé au milieu de la décennie.

La société se prépare actuellement à un nouveau cycle de mises à niveau du réseau, les opérateurs ayant commencé à investir dans les appareils 5G.

Rival Ericsson a publié un bénéfice trimestriel de janvier à mars la semaine dernière, surpassant les prévisions en raison de la forte croissance en Amérique du Nord et de la réduction des coûts.

Certains analystes estiment que Nokia et Ericsson pourraient tirer parti des défis auxquels Huawei est confronté après que Washington eut affirmé que ses équipements pourraient être utilisés par Pékin pour l'espionnage. Cependant, Nokia a mis en garde contre une concurrence féroce.

"L'intensité de la concurrence pourrait augmenter sur certains comptes, certains concurrents souhaitant participer aux premiers stades de la 5G", a déclaré Nokia.

Reportage d'Anne Kauranen, Tarmo Virki à Helsinki; Edité par Gopakumar Warrier

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More