Noel Clarke «  a encouragé les élèves à se déshabiller à l’école d’art dramatique  » alors que six autres personnes présentent des allégations

NOEL Clarke aurait «encouragé les élèves à se déshabiller à l’école d’art dramatique», six autres personnes ayant déposé des plaintes pour harcèlement.

L’acteur s’est fait dépouiller de son Bafta après qu’une série d’allégations ont été rendues publiques – notamment le fait qu’il ait partagé des photos et des vidéos sexuellement explicites sans consentement.

Les allégations contre l’acteur incluent qu’il a encouragé les étudiants de la London School of Dramatic Art à enlever leurs vêtements pendant les ateliers.Crédit: Reuters

Clarke a déclaré hier dans un communiqué qu’il était « profondément désolé » et qu’il « recherchait une aide professionnelle » suite aux allégations – mais il nie catégoriquement les allégations de faute.

Six autres personnes ont fait état d’allégations d’inconduite – y compris d’anciens élèves de la London School of Dramatic Art.

Ils affirment que Clarke a encouragé les étudiants à se déshabiller pendant les ateliers d’improvisation, selon le Guardian.

Jack Taylor, le fondateur de l’école, a confirmé les affirmations et a déclaré qu’il avait arrêté l’acteur de suivre les cours lorsqu’il l’avait découvert.

Les avocats de Clarke ont nié que l’école d’art dramatique lui ait demandé d’arrêter de diriger des cours – et il nie avoir jamais encouragé ou forcé quiconque à être nu dans l’atelier.

Ils ont également dit que l’atelier «Facing Your Fears» avait été conçu pour aider les élèves angoissés par leurs rôles d’acteur.

Il vient comme:

L’atelier visait à aider à «normaliser» le retrait des vêtements extérieurs dans un environnement sûr, et Clarke a clairement indiqué qu’il n’était pas obligatoire de participer, selon ses représentants.

Ils ont ajouté que Clarke nie que, dans le cadre de l’atelier, il ait encouragé ou forcé quiconque à être nu et que la classe était ouverte aux étudiants adultes, hommes et femmes, et y avait participé.

Les avocats de Clarke ont déclaré que l’acteur avait clairement indiqué qu’il n’était pas obligatoire de participer.

L’homme de 45 ans a nié avoir jamais contraint, encouragé ou contraint une personne à des activités sexuelles non consensuelles.

Malgré ses excuses vendredi, l’acteur nie fermement toute inconduite sexuelle ou accusation pour faute criminelle portée contre lui.

Clarke a déclaré que de récentes allégations d’inconduite m’ont «montré clairement que certaines de mes actions ont affecté les gens d’une manière que je n’avais pas l’intention ou je ne réalisais pas».

Il a ajouté: «À ces personnes, je suis profondément désolé.

« Je chercherai une aide professionnelle pour m’éduquer et changer pour le mieux. »

Cependant, dans la déclaration, il a ajouté: « Je nie avec véhémence toute inconduite sexuelle ou acte criminel. »

Cela survient alors que Sky et ITV ont annulé les émissions populaires dans lesquelles il jouait alors que plus de 20 allégations étaient portées contre lui.

Le dernier épisode de Viewpoint a été annulé, tandis que Sky a mis un terme à l’implication de Clarke dans toutes ses productions avec effet immédiat.

Parmi les femmes qui ont fait des allégations se trouve la productrice de Brotherhood, Gina Powell.

Clarke a déclaré vendredi qu'il était `` profondément désolé '' mais nie toujours les allégations
Clarke a déclaré vendredi qu’il était «  profondément désolé  » mais nie toujours les allégations

Elle a allégué qu’il lui avait dit qu’il prévoyait de «la baiser et de la renvoyer» avant de changer d’avis et de la garder à bord.

Le producteur, qui a travaillé avec Clarke pendant trois ans entre 2014 et 2017, a également affirmé que l’acteur se vantait d’avoir des films secrets d’auditions nues.

Elle a allégué qu’il lui avait montré une fois un enregistrement secret d’une audition nue de Jahannah James, qui a joué dans Brotherhood.

Cela vient après que Bafta ait retiré son prix pour la contribution britannique exceptionnelle au cinéma, qu’il n’a reçu que le 10 avril.

Et Bafta aurait passé deux semaines à décider de la meilleure façon de répondre aux allégations de harcèlement sexuel contre l’acteur Noel Clarke, a-t-on rapporté.

Clarke avait été mis au courant des allégations avant de se présenter sur scène au Royal Albert Hall pour recevoir le prix.

De nombreuses femmes auraient rompu leur silence après la cérémonie.

Ils allèguent que M. Clarke est un agresseur en série et utilise son pouvoir pour s’attaquer et harceler ses collègues féminines.

Par l’intermédiaire de ses avocats, Clarke a catégoriquement nié toutes les allégations qui lui ont été faites.

Il aurait admis avoir déjà fait des commentaires inappropriés sur une femme, pour lesquels il s’est excusé par la suite.

Dans une lettre de 29 pages, ses avocats ont déclaré qu’il nie toutes les autres allégations.

Noel Clarke dit qu’il est «  profondément  » désolé mais nie l’inconduite sexuelle

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments