Ne chargez pas les voitures électriques, demande le gouvernement californien

Le conseil est venu quelques jours après que l’État a accepté d’interdire la vente de voitures à essence d’ici 2035

L’opérateur du réseau électrique californien a averti les habitants du Sunshine State qu’il lancera des appels volontaires à la conservation de l’énergie dans les prochains jours, car une vague de chaleur menace d’interrompre l’approvisionnement en électricité.

L’opérateur du système indépendant de Californie (ISO), qui gère le réseau électrique de l’État, a déclaré mardi qu’il émettrait une série d’« alertes flexibles » au cours des prochains jours, a rapporté le Sacramento Bee. Ces alertes appellent les résidents de l’État à maintenir leurs thermostats au-dessus de 78 degrés Fahrenheit (25,5 Celsius), à éviter d’utiliser de gros appareils et à éteindre toutes les lumières inutiles.

Parmi une litanie de conseils d’économie d’énergie, l’ISO exhorte également les Californiens à ne pas recharger les véhicules électriques pendant la journée.

Lire la suite

L’ouest des États-Unis fait face à des coupures d’eau

Les vagues de chaleur augmentent le risque de pannes d’électricité, car les ménages sont obligés d’augmenter la puissance de leurs climatiseurs. Ce risque est plus grand en début de soirée, lorsque les panneaux solaires ne fonctionnent plus, mais que les maisons ont encore besoin de refroidissement et d’éclairage. Avec des températures qui devraient atteindre 10 à 20 degrés au-dessus de la normale de mercredi à mardi prochain, la demande de pointe devrait être atteinte le lundi ou la fête du Travail.

L’avertissement de l’ISO est intervenu moins d’une semaine après que le California Air Resources Board a voté pour approuver un plan du gouverneur Gavin Newsom visant à interdire la vente de voitures à essence en Californie d’ici 2035. Alors que Newsom revendiqué que l’interdiction réduirait “915 millions de barils de pétrole d’émissions” hors de l’air, le San Francisco Chronicle a noté qu’il faudrait que la Californie augmente la capacité de son réseau électrique de 30%.

Une analyse de CalMatters, une organisation de presse à but non lucratif, a révélé que le plan de Newsom pourrait également mettre près de 32 000 mécaniciens en faillite.

Newsom a exhorté les législateurs de l’État à donner jusqu’à 1,4 milliard de dollars à la compagnie d’électricité PG&E Corp pour maintenir la dernière centrale nucléaire de Californie ouverte pendant encore 10 ans afin d’éviter les conséquences de sa propre interdiction.