Dernières Nouvelles | News 24

Musk et Trump tiennent des pourparlers secrets – WSJ — RT World News

L’ex-président et le PDG de Tesla étudient les moyens de donner au milliardaire « une contribution et une influence formelles » sur les politiques gouvernementales.

Le candidat républicain à la présidence, Donald Trump, pourrait faire du PDG de Tesla, Elon Musk, un conseiller de la Maison Blanche s’il remporte les élections en novembre, a rapporté mercredi le Wall Street Journal, citant des personnes proches des discussions entre les deux hommes.

Selon les sources du journal, la nomination éventuelle de Musk n’est en aucun cas gravée dans le marbre et les détails du rôle restent flous. Cependant, le magnat et l’ancien président américain auraient noué des liens étroits ces derniers mois, discutant « des moyens de donner à Musk une contribution et une influence formelles » sur la politique gouvernementale.

Les sources du WSJ ont affirmé que certaines des conversations entre Musk et Trump tournaient autour de l’immigration, de la technologie et de la science, leurs points de vue étant de plus en plus alignés. Au cours des conversations, Musk aurait également demandé à Trump d’écrire davantage de messages sur X (anciennement Twitter), le réseau social qu’il possède. L’ancien président a posté de manière prolifique sur la plateforme avant d’être temporairement banni en 2021.

Le PDG de Tesla, ainsi que l’éminent milliardaire américain Nelson Peltz, auraient également présenté un plan « basé sur les données » projet d’investissement visant à prévenir la fraude électorale lors des élections américaines. Lui et Peltz ont également parlé à Trump d’une campagne d’influence en cours dans laquelle ils font pression sur les cercles d’élite américains pour qu’ils ne soutiennent pas la candidature du président Joe Biden à la réélection, selon le journal.





Musk a brièvement siégé au conseil consultatif de la Maison Blanche sous l’administration Trump, mais a quitté le comité après que l’ancien président a retiré les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

Le milliardaire américain n’a pas encore commenté ce rapport. Bien que le magnat n’ait pas soutenu le 45e président, il a fait connaître ses sympathies pro-GOP en mai 2022, écrivant sur X que les démocrates « Je suis devenu le parti de la division et de la haine, donc je ne peux plus les soutenir et je voterai républicain. »

Plus tard cette année-là, il a exprimé son soutien au gouverneur de Floride Ron DeSantis, ancien candidat républicain à la présidentielle qui a abandonné la course en janvier 2024 et a soutenu la candidature de Trump à la réélection.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Lien source