Munmun Dutta alias Babita Ji de Taarak Mehta Ka Ooltah Chashmah accusé d’avoir insulté des casteist en vidéo |  Actualités télévisées

Hisar: La police de l’Haryana a réservé l’acteur Munmun Dutta dans la série télévisée «  Taarak Mehta Ka Ooltah Chashmah  » pour avoir prétendument utilisé une insulte de caste contre des personnes de caste prévues dans une vidéo.

Avant même que l’affaire ne soit enregistrée, l’actrice avait «présenté ses excuses à chaque personne» qui, selon elle, avait été «involontairement blessée» par elle en raison d’une mauvaise utilisation du mot.

Munmun Dutta avait affirmé qu’elle avait utilisé le mauvais mot «  à cause de sa barrière de la langue  » et a ajouté qu’elle était vraiment mal informée sur sa signification. La FIR contre Dutta a été enregistrée dans la ville de Haryana à Hansi suite à une plainte déposée par Rajat Kalsan, responsable de l’Alliance nationale pour les droits de l’homme des Dalits.

La police Hansi a déposé le FIR contre Dutta en vertu de diverses dispositions de la loi sur les castes et les tribus répertoriées (prévention des atrocités).

Le plaignant a allégué que Dutta avait fait des remarques désobligeantes contre des personnes appartenant à la caste répertoriée. La police a déclaré que Kalsan avait déposé une plainte écrite et un CD contenant la prétendue vidéo de Dutta au commissaire de police Hansi le 11 mai.

Suite à cette plainte, la commissaire de police hansienne Nikita Gehlot avait ordonné l’enregistrement d’une FIR contre elle.

Une affaire a ensuite été déposée contre Dutta au poste de police de la ville de Hansi dans le district de Hisar.
SHO Dalbir Singh, du commissariat de police de la ville de Hansi, a déclaré qu’une FIR avait été enregistrée contre l’actrice Dutta et que de nouvelles enquêtes étaient en cours.

Dutta s’était rendue sur Twitter lundi pour mettre sa version de l’histoire. « Cela fait référence à une vidéo que j’ai publiée hier dans laquelle un mot que j’ai utilisé a été mal interprété. Cela n’a jamais été dit dans l’intention d’insulter, d’intimider, d’humilier ou de blesser les sentiments de qui que ce soit. En raison de ma barrière linguistique, j’ai été véritablement mal informé sur la signification du mot », avait-elle dit dans une déclaration, qu’elle partageait également en hindi.

« Une fois que j’ai pris conscience de sa signification, j’ai immédiatement retiré le rôle. J’ai le plus grand respect pour chaque personne de chaque caste, croyance ou sexe et je reconnais leur immense contribution à notre société ou nation », a-t-elle écrit.

« Je voudrais sincèrement m’excuser auprès de chaque personne qui a été blessée involontairement par l’utilisation du mot et je le regrette sincèrement », a-t-elle ajouté.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments