Munawar Faruqui quitte la comédie? Un comédien de standup partage sa première vidéo après sa sortie de prison

Moins d’une semaine après sa sortie de la prison d’Indore, l’humoriste Munawar Faruqui a suscité la curiosité de ses fans et de ses adversaires après avoir partagé la promo de sa prochaine vidéo « Munawar Faruqui laissant la comédie ». La vidéo était sa première après qu’il ait été libéré le 6 février après avoir été emprisonné pendant près d’un mois pour des allégations « d’insulte aux dieux hindous et au ministre de l’Intérieur Amit Shah ».

A LIRE AUSSI: Le premier message Instagram d’un Munawar Faruqui souriant après sa sortie de prison est à quoi ressemble l’espoir

La première vidéo de Faruqui, intitulée « Munawar Faruqui Leaving Comedy », est sortie dimanche, près d’une semaine après sa sortie, sur sa chaîne YouTube. Dans la vidéo de 10 minutes, il a parlé de sa passion pour la comédie, de son intention de ne blesser personne. Cependant, il n’a nommé personne dans la vidéo et n’a pas non plus parlé de son temps en prison. Alors que tout le monde attendait le moment où il annoncerait sa retraite de la comédie, il y avait un hic. Vers la fin, il a dit que c’était une « faute de frappe » dans le sous-titre qui disait « partir » au lieu de « vivre ».

Au début, Faruqui semble un peu perdu et on peut penser que c’est l’incarcération d’un mois qui a eu un impact. La vidéo est entrecoupée de son relief comique «Razzaq bhai». Il a expliqué comment le monde d’Internet a changé au fil des ans et comment le lièvre a tout dépassé.

« Je ne peux pas quitter la comédie. Ça me fait avancer. Le son du rire me donne de l’énergie et ceux qui ne m’aiment pas, j’essaierai de les convaincre aussi avec ma comédie. »

«J’ai mille raisons de quitter la comédie, mais il y a une raison qui me motive», dit-il alors que l’audio se fond dans le son du public applaudissant et applaudissant pour lui sur scène.

Il n’a fait aucune déclaration directe après sa libération, mais avec cette vidéo, le message est parti qu’il continuera son travail. Mardi, il a publié une photo de lui-même sur Instagram. Portant son plus beau sourire, Faruqui a légendé la photo avec sa poésie. « Mere ander ke andheron ko karne do shikayat, Hasa kar lakhon chehron ko Roshan kiya hai maine », a-t-il écrit en remerciant ses fans pour leur amour et leur soutien.

Une légère controverse a également suivi ce message après que des gens aient affirmé que ce message visait à inciter ceux qui étaient offensés par ses blagues. Il a répondu cryptiquement à de telles remarques sur Twitter.

Arrêté pour avoir prétendument blessé les sentiments religieux, Faruqui était incarcéré à Indore depuis le 1er janvier. Le 5 février, la Cour suprême lui a accordé une caution provisoire après que la Haute Cour du Madhya Pradesh eut rejeté sa demande de mise en liberté sous caution le 28 janvier. prononcé contre Faruqui par un tribunal de Prayagraj en relation avec une FIR qui y est logée.