Skip to content

(Reuters) – La saison du Grand Prix moto a débuté dimanche au Qatar sans pilotes MotoGP en raison de l'épidémie de coronavirus, mais leur absence a donné à Tetsuta Nagashima une chance de prendre la vedette.

Le pilote japonais KTM Nagashima a célébré une première victoire surprise en Grand Prix dans la catégorie Moto2, à son 70e départ et 10 ans après la victoire de feu Shoya Tomizawa sur le circuit de Losail.

«Shoya était comme un frère pour moi. Quand j'ai commencé à courir, nous étions toujours ensemble et il m'a beaucoup appris », a déclaré Nagashima, qui avait commencé 14e, en se souvenant de son ami décédé après un accident lors du Grand Prix de Saint-Marin 2010.

«Je m'en souviens bien quand il a remporté la course ici. Ma première victoire est incroyable. »

Les Italiens Lorenzo Baldassarri et Enea Bastianini ont terminé deuxième et troisième.

En Moto3, l'Espagnol Albert Arenas a offert au constructeur autrichien KTM sa 100e victoire en Grand Prix dans toutes les catégories, battant le pilote écossais John McPhee (Honda) de 0,053 seconde à peine.

La course éclairée de MotoGP, qui jouit généralement de la meilleure facturation, a été annulée en raison des restrictions de voyage imposées par le Qatar aux passagers en provenance d'Italie, entre autres pays.

Les pilotes Moto2 et Moto3 n'ont pas été affectés par les mesures car ils étaient déjà au Qatar pour une précédente session de test de pré-saison.

Ducati et Aprilia sont les principales équipes basées en Italie tandis que les pilotes italiens incluent le grand pilote MotoGP de Yamaha, Valentino Rossi. Les ingénieurs et mécaniciens italiens sont également répartis dans le paddock tandis que les médias disposent d'un important contingent italien.

L'Italie est le pays européen le plus durement touché par le virus, avec un bilan de 366 morts dimanche, avec un bond de 25% dans les cas à 7375 contre 5883 samedi.

Reportage d'Alan Baldwin à Londres; Montage par Ian Chadband

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.