Skip to content

Une étude menée par CONCORD AidWatch a révélé que, si l'Union européenne est restée le plus grand donateur au monde en 2018, après avoir investi 71,9 milliards d'euros dans l'Aide publique au développement, l'aide de l'UE a diminué pour la deuxième année consécutive et ne représente que 0,47% des recettes brutes de l'UE. Revenu national (RNB).

Avec les publications AidWatch, les membres de CONCORD veulent tenir les dirigeants européens responsables de leur engagement à consacrer 0,7% de leur RNB à l'aide au développement et à utiliser cette aide efficacement.

Le rapport montre que seuls la Suède, le Luxembourg, le Danemark et le Royaume-Uni ont respecté l'engagement de 0,7%, tandis que cinq pays, la Grèce, l'Italie, la Lituanie, la Finlande et l'Autriche ont réduit leur offre d'aide de 10%.

Alors qu'il reste 10 ans pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies, les 28 membres de l'UE sont encore loin de respecter leurs engagements de longue date.

Chaque année, l’Europe consacre plus de 50 milliards d’euros à la lutte contre la pauvreté et au développement mondial du tiers monde. Le bloc n'a pas encore élaboré de stratégie globale sur la manière de mettre en œuvre le principe «ne laisser personne pour compte» dans le cadre de ses objectifs de développement durable.

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *