Skip to content

Warda, qui avait été initialement exclu du groupe égyptien pour la Coupe d'Afrique des Nations en juin à la suite du harcèlement présumé, a été réintégré deux jours plus tard après la pression exercée par les joueurs sur les entraîneurs et l'Association égyptienne de football, Ahmed Shobair, ancien vice-président de l'EFA , a déclaré à CNN.

Warda aurait envoyé des messages inappropriés sur Instagram à Merhan Keller, un mannequin égyptien basé à Dubaï, qui a déclaré à CNN lors d'un entretien téléphonique que la joueuse était devenue agressive à son égard après qu'elle ait refusé de lui répondre.

Interrogé par CNN sur les accusations portées contre son client, l'agent de Warda a refusé de commenter quoi que ce soit à propos du joueur.

Après avoir parlé de cette expérience, Keller a déclaré avoir été victime d'une réaction violente dans les médias sociaux: elle avait reçu un certain nombre de messages abusifs et ne pouvait pas quitter son domicile par peur de sa sécurité.

"J'ai reçu beaucoup de menaces, des gens ont mis des objets devant chez moi", a déclaré Keller à CNN. "J'ai dû appeler la police. J'avais la voiture de police de Dubaï à côté de mon immeuble 24h / 24 pendant une semaine entière parce qu'ils voulaient être sûrs de ma sécurité. Ils m'ont conseillé de ne pas aller au travail."

Warda s'est excusé pour ses actions dans une vidéo postée sur Twitter mais Keller a déclaré à CNN qu'elle n'avait toujours pas reçu d'excuses de la part du joueur.
LIRE: Message de Salah à Pep Guardiola: La Ligue des champions est la "plus grande compétition" du football
LIRE: Salah réconforte un jeune fan assombri par un lampadaire

Salah, qui rejette la suggestion selon laquelle il était responsable de la réintégration de Warda dans le groupe, a déclaré l'attaquant, "doit suivre un traitement ou se faire rééduquer pour s'assurer que cela ne se reproduira plus".

Au lendemain de l'incident, Salah a tweeté: "Les femmes doivent être traitées avec le plus grand respect." Non "signifie" non " Ces choses sont et doivent rester sacrées.
"Je pense aussi que beaucoup de ceux qui font des erreurs peuvent changer pour le meilleur et ne devraient pas être envoyés directement à la guillotine, qui est la solution la plus simple. Nous devons croire en la deuxième chance … Nous devons guider et éduquer. Refuser n'est pas la solution. "
Mo Salah sur les droits des femmes au Moyen-Orient et la controverse Amr Warda
LIRE: Salah est «heureux à Liverpool»; moins avec la fédération égyptienne

"Le problème est profond"

Salah, qui avait déjà évoqué la nécessité de mieux traiter les femmes au Moyen-Orient lors d'une interview avec Time Magazine publiée en avril, a été accusé d'hypocrisie à la suite de ses tweets.

Mais lors d’une interview exclusive avec Becky Anderson de CNN sur le terrain d’entraînement de Melwood à Liverpool, le 10 août, l’Egyptien a déclaré: "Les gens comprennent mal ce que je dis."

"Ma position est toujours la même", a ajouté Salah, qui a été nommé l'une des 100 personnalités les plus influentes au monde par Time Magazine et l'une des six stars de la couverture figurant au début de la publication.

"Comme je vous l'ai dit, les gens comprennent mal ce que je dis. Mais entre-temps, ce dont je parle, c'est que la femme doit bien se faire comprendre au Moyen-Orient.

"Tout d'abord, nous devons accepter qu'il y a un problème. Je sais que c'est très difficile à accepter. Mais le problème est à 100% de plus en plus profond.

"Et la deuxième chose, mon avis est que la femme a le droit de parler de tout ce qui ne lui plaît pas. Je parle de moi, je veux que quand ma fille a un problème, elle doit se sentir comme un soutien de ma part pour me parler du problème.Le plus important est la peur.

"La femme, la femme, a peur de son mari, de son père, ce qui est l'essentiel, je pense. La peur n'est saine pour personne … Nous devons régler ce problème."

Mo Salah sur les droits des femmes au Moyen-Orient et la controverse Amr Warda
LIRE: 'Mohamed Salah? Il est comme le Sphinx et les Pyramides
LIRE: 'Adrian!' Jurgen Klopp salue le "Rocky" de Liverpool dans la victoire en Super Coupe d'Europe

Salah a expliqué que ses opinions et ses attitudes avaient changé depuis qu'il avait quitté l'Égypte à l'adolescence, ajoutant que son point de vue avait grandi et s'était développé au cours de la dernière décennie.

"Je pense que oui, j'ai beaucoup changé", a déclaré Salah à propos de son point de vue sur les femmes. "En changeant de personne, ce dont je parle, comme si la famille l’avait effrayée ou que sa femme ou sa fille, peu importe, était devenue la personne qui parlait maintenant.

"Comme s'il se battait contre le sujet parce qu'il voyait que c'était faux … Avant, je n'avais pas ma fille.

"Je pense que j'ai probablement commencé à changer il y a neuf ans, il y a dix ans, vous savez quoi que ce soit. Mais cette personne se bat maintenant contre le sujet, parce que je vois que c'est très mauvais."

Sarah El Sirgany de CNN et Celine Alkhaldi à Abou Dhabi ont contribué à ce rapport.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *