Skip to content

Et pourtant, malgré tous ses succès, il reste encore un problème: sa relation avec l’association nationale de football de son bien-aimée Égypte.

Telle était la nature orageuse de la relation qui avait même fait état l'année dernière que Salah était prêt à renoncer à jouer pour son pays après une série de querelles avec l'Association de football égyptienne.

Bien que très critique vis-à-vis de l'EPT et de ses échecs présumés, Salah, 27 ans, a déclaré que l'opportunité d'inspirer les générations futures à jouer pour leur pays restait au cœur de son ambition.

"J'aime ce pays de tout mon coeur", a déclaré Salah à propos de l'Égypte. «C’est toujours dans ma tête. Quelque chose m’a poussé à jouer, à être emblématique pour les enfants, à être comme un rêve pour que les enfants deviennent un jour comme moi.

"Je veux être cette personne, alors prendre sa retraite de l'équipe nationale est énorme pour moi."

LIRE: Message de Salah à Pep Guardiola: La Ligue des champions est la "plus grande compétition" du football
LIRE: Salah réconforte un jeune fan assombri par un lampadaire

Après avoir remporté la Ligue des champions à Liverpool, Salah s'est tourné vers l'équipe nationale lors de la récente Coupe d'Afrique des Nations en Égypte.

Selon Salah, les événements d'AFCON l'ont profondément frustré devant la politique menée.

Il a accusé l'EFA d'être en "concurrence" avec lui, dénonçant le manque de sécurité des joueurs dans l'hôtel des équipes, tout en affirmant que les griefs présentés à l'instance dirigeante avaient été ignorés.

Mahmoud Shobeir, le chef adjoint de l'EFA, a nié les accusations, insistant sur le fait que les joueurs et l'hôtel étaient isolés du public.

"Ce sont les mêmes accusations que nous avons entendues de lui (Salah) lors de la Coupe du monde", a déclaré Shobeir à CNN.

"Par rapport aux prétendues erreurs de la Coupe du monde, le camp d'entraînement de la Coupe d'Afrique des Nations a été extrêmement discipliné", a-t-il ajouté.

Shobeir et les autres membres du conseil d'administration de l'EPT ont démissionné en juillet, en réaction à la colère du public face à la performance de l'Égypte en Coupe d'Afrique.

Mo Salah est «heureux à Liverpool»; moins avec la fédération égyptienne

"Je pense qu'avec la fédération, c'était un peu comme une compétition", a déclaré Salah à CNN.

"Qui est le gagnant? Et pour moi, je ne le serai jamais parce que je suis joueur. Alors, quand je viens vous dire quelque chose, vous devez savoir que je vous le dis juste parce que je veux être heureux. .. obtenir quelque chose pour l'équipe nationale, faire quelque chose de plus pour l'équipe nationale.

"Ce n'est pas juste que je te le dis parce que je te montre que je suis puissant, je ne suis pas puissant là-bas. Et crois-moi, si je suis puissant là-bas, j'aurais pu changer beaucoup de choses."

LIRE: Prédictions Premier League: Liverpool ou City?
LIRE: les clubs de Premier League dépensent 1,7 milliard de dollars en guichet

L’Égypte, qui accueillait le tournoi 2019, devait disputer le titre mais a été choquée par l’Afrique du Sud lors des 16 dernières journées, entraînant la démission de son président, Hany Abo Rida, et la perte de son entraîneur, Javier Aguirre.

Salah, qui a enduré une relation glaciale avec l'EFA ces dernières années – principalement en raison d'un différend sur les droits de l'image et de ses critiques sur les préparatifs de la ligue pour la Coupe du Monde 2018 en Russie – a particulièrement critiqué l'échec de l'EFA protéger les joueurs du grand public dans l'hôtel de l'équipe lors du dernier tournoi

Mo Salah est «heureux à Liverpool»; moins avec la fédération égyptienne

Et, lors du récent tournoi de la CAN organisé en Égypte, Salah a déclaré que la facilité avec laquelle les gens avaient accès à l'hôtel de l'équipe n'était "pas normale".

"Quand nous avons eu un jour de congé, je ne pouvais pas descendre de la chambre avant 21h30," a déclaré Salah à propos de l'expérience récente à la CAN.

"Quand j'ai essayé de descendre, c'était comme si 200 personnes étaient avec moi. Et ils (EFA) disent:" Pourquoi vous plaignez-vous? "

"Je me plains parce que je suis un être humain. Je veux être avec les joueurs. Je veux m'asseoir et profiter de ma vie. Nous sommes une équipe, nous nous aimons, en tant que joueurs, nous voulons jouer quelque chose.

"Alors, quand j'essaie de dire quelque chose, je dis pour moi et pour le nom des joueurs, parce que les joueurs me parlent parfois:" S'il te plaît, si tu peux le faire. "

"Mais pour eux, c'est une compétition."

Mo Salah est «heureux à Liverpool»; moins avec la fédération égyptienne
LIRE: 'Mohamed Salah? Il est comme le Sphinx et les Pyramides
LIRE: 'Adrian!' Jurgen Klopp salue le "Rocky" de Liverpool dans la victoire en Super Coupe d'Europe
Ce n’est pas la première fois que Salah critique l’AF égyptienne.

La dispute entre Salah et EFA au sujet des droits à l'image a été rallumée en août dernier après que l'association nationale a utilisé son image pour promouvoir le sponsor officiel de l'équipe, WE, à un moment où le joueur avait passé un accord de sponsoring avec Vodafone.

Le joueur a également critiqué l'association pour ses préparatifs en vue de la Coupe du monde en Russie. Son avocat a déclaré que Salah avait été réveillé entre 2h00 et 4h00 par des chasseurs d'autographes frappant à la porte de son hôtel.

Salah était également mécontent à l'association nationale après avoir été photographié avec Ramzan Kadyrov, le leader tchétchène, alors qu'il se préparait pour la Coupe du monde en Russie.
Mo Salah est «heureux à Liverpool»; moins avec la fédération égyptienne

Salah a été amené sur le terrain par Kadyrov et a été chaleureusement photographié, ce qui en fait un citoyen d'honneur.

Kadyrov a été largement critiqué pour ses violations des droits humains, notamment la persécution et la détention de membres de la communauté LGBTQ.

Il nie les allégations mais a fait des déclarations controversées qui ont plus que sourcillé.

Il a un jour déclaré à "Real Sports with Bryant Gumbel" de HBO: "Nous n'avons pas de telles personnes ici. Nous n'avons pas de gays. S'il y en a, emmenez-les au Canada. Louange à Dieu. Emmenez-les loin loin de nous. Pour purifier notre sang, s'il y en a, prends-le. "
"Salah se sent exposé par ce qui s'est passé en Tchétchénie, a déclaré une source à CNN en juin dernier. La star de Liverpool ne souhaite pas s'engager dans des sujets allant au-delà du football ou être utilisée pour l'image de qui que ce soit".
Cela a conduit à la spéculation qu'il pourrait quitter l'équipe nationale, bien que cela ne se soit jamais matérialisé

Bien que critique vis-à-vis de l'EPT, Salah admet que les joueurs doivent également assumer une part de la responsabilité de l'échec de l'équipe à AFCON.

Il pense que la pression d'être le pays hôte et les attentes des fans se sont avérées difficiles à gérer.

Mo Salah est «heureux à Liverpool»; moins avec la fédération égyptienne

"C'est trop de pression, 80 000 dans le stade ou 70 000, je pense, à chaque match", a déclaré Salah.

"Honnêtement, les joueurs sentent la pression et nous n'avons pas performé au plus haut niveau. Donc, je ne parle pas du joueur et de ma cachette, mais en tant qu'équipe, nous n'avons pas bien performé."

Alors que Salah reste attaché à l'équipe nationale égyptienne, il souhaite voir des changements lorsqu'un nouveau président de l'EFA sera finalement nommé.

"Celui qui vient maintenant doit être honnête avec lui-même et essayer de régler le problème, car en tant que joueur de l'équipe nationale, il n'est pas content de beaucoup de choses", a-t-il ajouté.

"J'espère que le nouveau viendra et fera les choses différemment."

Sarah El Sirgany de CNN à Abou Dhabi a contribué à ce rapport.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *