Skip to content

Steven Mnuchin, secrétaire américain au Trésor, prend la parole lors d'un point de presse à la Maison Blanche à Washington, D.C., États-Unis, le lundi 15 juillet 2019.

Al Drago | Bloomberg | Getty Images

Il n'y a pas de date limite pour l'accord "de phase deux" avec la Chine, a déclaré le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, lors d'une allocution devant un panel de la CNBC lors de la conférence économique mondiale à Davos, en Suisse, mercredi.

"En ce qui concerne la phase deux, je dirais qu'il n'y a pas de délais", a déclaré Mnuchin à Geoff Cutmore de CNBC. "Donc, le premier problème sur lequel nous nous concentrons au cours des 30 prochains jours est la mise en œuvre de la première phase."

Le secrétaire a ajouté que l'accord peut être conclu avant ou après les élections américaines de novembre, suggérant qu'il n'y avait pas de précipitation pour le faire avant le vote.

"Il y a aussi, dans le cadre de cela, un véritable bureau de mise en œuvre dans le cadre de l'application, et nous commencerons la phase deux", a ajouté le secrétaire. "Si nous le faisons avant les élections, tant mieux – si cela prend plus de temps, ça va."

Le commentaire intervient juste un jour après que Mnuchin a déclaré à la presse que l'accord commercial attendu depuis longtemps pourrait ne pas supprimer tous les tarifs américains imposés à la Chine.

Les États-Unis et la Chine ont officiellement signé la première phase de l'accord commercial la semaine dernière à Washington, D.C. après 22 mois de tarifs et de négociations tit-to-tat.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *