Michelle Beadle se penche sur les retombées de Rachel Nichols et Maria Taylor en publiant la scène « Goodfellas »

MICHELLE Beadle a frappé Rachel Nichols après que le journaliste d’ESPN a été surpris par un micro chaud faisant des remarques désobligeantes sur un collègue noir.

L’ancienne animatrice du compte à rebours de la NBA s’est tournée vers les médias sociaux pour se moquer du drame après que Nichols se soit retrouvée dans l’eau chaude lorsqu’une vidéo de 2020 a été divulguée révélant ses commentaires «raciaux» sur sa collègue Maria Taylor.

La controverse entourant Nichols découle de remarques qu’elle a faites il y a environ un an à propos de l’hôte du réseau Maria TaylorCrédit : ESPN2
Michelle Beadle a semblé se moquer de Nichols sur les réseaux sociaux

Michelle Beadle a semblé se moquer de Nichols sur les réseaux sociauxCrédit : Twitter/Michelle Beadle

Bien que Beadle n’ait pas directement abordé la situation, elle a semblé s’en moquer en partageant une scène de rire du film Goodfellas sur Twitter, où elle compte plus de 1,4 million de followers.

Sur le clip, elle a écrit le message : « Est-ce que tout le monde a passé un bon week-end ? ».

La raillerie apparemment catty de Beadle est survenue après que ESPN a retiré Nichols de la touche pour les finales de la NBA.

Le réseau a confirmé la décision mardi, la qualifiant de « meilleure décision pour toutes les personnes concernées afin de rester concentré sur les finales de la NBA ».

Nichols sera remplacé sur la touche par Malika Andrews mais continuera d’accueillir The Jump, a déclaré ESPN.

ESPN a annulé un épisode prévu de The Jump pour mardi soir. Le spectacle sera de retour mercredi.

Michelle Beadle a pataugé dans le drame ESPN

Michelle Beadle a pataugé dans le drame ESPNCrédit : Getty

La controverse entourant Nichols découle des commentaires qu’elle a faits il y a environ un an à propos de l’hôte du réseau]Taylor lors d’une conversation privée qui a été filmée par inadvertance.

Dans un enregistrement de la conversation, publié pour la première fois par le New York Times, on entend Nichols suggérer que Taylor n’a été choisi pour accueillir la couverture des finales de la NBA que parce qu’ESPN « sentait de la pression » sur la diversité.

Nichols n’a pas réalisé que la vidéo était en cours d’enregistrement. La vidéo a ensuite été téléchargée sur un serveur au siège de l’entreprise, puis largement diffusée entre les employés d’ESPN.

« Je souhaite à Maria Taylor tout le succès du monde – elle couvre le football, elle couvre le basket-ball », a déclaré Nichols dans les images, capturées en juillet 2020.

« Si vous avez besoin de lui donner plus de choses à faire parce que vous ressentez de la pression à cause de votre record de longue date en matière de diversité – que, soit dit en passant, je connais personnellement du côté féminin – allez-y.

« Trouve-le simplement ailleurs. Tu ne vas pas le trouver chez moi ou m’emporter mon truc. »

Nicholas a suggéré que Taylor (ci-dessus) n'a été nommée hôte que parce qu'elle est noire

Nicholas a suggéré que Taylor (ci-dessus) n’a été nommée hôte que parce qu’elle est noireCrédit : Getty

Les remarques sont venues alors qu’elle cherchait conseil auprès d’Adam Mendelsohn, un conseiller de longue date de LeBron James, car elle pensait que ses patrons faisaient avancer Taylor à ses dépens.

L’appel a eu lieu alors que Nichols était dans une chambre d’hôtel, à l’intérieur de la « bulle » de la NBA. Une caméra qu’elle a semblé oublier d’éteindre a enregistré l’appel et l’a retransmis au siège d’ESPN.

Dans l’enregistrement, Mendelsohn dit en partie : « Je ne sais pas. Je suis épuisé. Entre Me Too et Black Lives Matter, il ne me reste plus rien.

Nichols a ri des remarques de Mendelsohn.

L’animatrice chevronnée s’est excusée publiquement pour son comportement lors d’une émission de lundi soir sur The Jump.

Elle a également été défendue par ses co-animateurs, Kendrick Perkins et Richard Jefferson.

« La première chose qu’ils vous apprennent à l’école de journalisme, c’est de ne pas être l’histoire, et je n’ai pas l’intention d’enfreindre cette règle aujourd’hui », a commencé le diffuseur chevronné.

« Mais je ne veux pas non plus laisser passer ce moment sans dire à quel point je respecte, à quel point j’apprécie nos collègues ici à ESPN, à quel point je suis profondément désolé d’avoir déçu ceux que j’ai blessés, en particulier Maria Taylor, et à quel point je suis reconnaissant Je dois faire partie de cette équipe exceptionnelle. »

Perkins a remercié Nichols pour « avoir accepté la responsabilité de vos actions ».

Nichols a initialement rejoint ESPN en 2004 et était un habitué de l’émission phare du réseau « SportsCenter » ainsi que des émissions de la NFL et de la NBA.

Elle a quitté ESPN pour CNN en 2013, travaillant plus tard pour les émissions NBA de TNT avant de rejoindre ESPN en 2016.

Taylor, quant à elle, avait principalement été vue sur la couverture du football universitaire par ESPN depuis qu’elle a rejoint l’entreprise en 2013. Elle a commencé à animer « NBA Countdown » en 2019.

Tommy DeVito de Goodfella demande à Henry Hill « en quoi suis-je drôle ? »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments