Skip to content

Furieux, Lionel Messi a critiqué les informations selon lesquelles il était sur le point de quitter Barcelone en tant que "fake news".

Et la star argentine a également nié avec colère les allégations selon lesquelles il aurait payé la caution pour que la légende du Barça Ronaldinho soit libérée d'une prison de haute sécurité au Paraguay.

Les informations publiées ces derniers jours ont lié Messi à un transfert à l'Inter Milan ou à l'équipe argentine Newell's Old Boys une fois la saison en cours terminée.

Et il a également été affirmé que l'homme de 32 ans avait peut-être payé la caution de 1,6 million de dollars (1,3 million de livres sterling) afin que Ronaldinho et son frère Roberto Assis puissent être libérés de prison après 32 jours derrière les barreaux pour de faux frais de passeport.

Les deux hommes ont été libérés de prison cette semaine et placés en résidence surveillée dans un hôtel de luxe à Asuncion, la capitale, alors qu'ils font l'objet d'une enquête sur de faux passeports.

Messi était furieux lorsque les histoires ont commencé à circuler, et s'est rendu sur Instagram pour ventiler sa rate.

Capture d'écran d'un tweet de TNT Sports, qui a rapporté les affirmations, Messi a écrit "#FakeNews" "et a qualifié les titres" Messi to Inter "de Lie No 1, et" Messi a donné de l'argent à Ronaldinho en prison "comme Lie No2.

Il a ensuite ajouté une autre phrase, qui se traduit par: "Ce qu'ils ont dit à propos des Old Boys de Newell il y a quelques semaines est également faux, Dieu merci, personne ne les a crus …"