Skip to content

LE CASTELLET, France (Reuters) – Mercedes a dominé les essais du Grand Prix de France vendredi avec le leader du championnat de Formule 1, Lewis Hamilton, et son coéquipier Valtteri Bottas, tous deux en tête de la liste des températures sous des températures élevées.

Mercedes domine les essais du Grand Prix de France

Formule 1 F1 – Grand Prix de France – Circuit Paul Ricard, Le Castellet, France – 21 juin 2019 Lewis Hamilton de Mercedes pendant les essais REUTERS / Vincent Kessler

Ferrari, dont la tentative de renverser le résultat de la précédente course canadienne et de faire reconstituer Sebastian Vettel comme vainqueur, a ensuite été balayé par les stewards, a encore une fois été le meilleur des autres.

Le favori de la course, Hamilton, arrivé tardivement au Castellet après avoir assisté jeudi à un mémorial du couturier Karl Lagerfeld à Paris, a bouclé le circuit Paul Ricard en une minute à 32,738 secondes lors de la première séance.

Bottas, le deuxième plus rapide au monde, a permis aux cinq fois de remporter le titre de champion du monde cet après-midi avec un tour en 1: 30,937.

"Il a fait très chaud aujourd'hui, mais nous avons terminé la majeure partie du programme", a déclaré Hamilton, qui compte 29 points d'avance sur Bottas après sept courses.

«C’est un peu difficile avec l’équilibre de la voiture; c’est peut-être à cause du nouveau tarmac qu’ils ont ici et des températures élevées, je pense que la piste a atteint 55 à 60 degrés aujourd’hui », a ajouté le Britannique.

Hamilton a quitté la piste après la rupture de la voiture et a pris le virage trois de l'après-midi alors qu'il effectuait une course de pneus tendres. L'équipe a ensuite détecté un raté d'allumage dans le bloc d'alimentation de sa voiture.

Il a mis fin à la session sous enquête après avoir rejoint la piste devant Max Verstappen, mais les commissaires sportifs n’ont pris aucune mesure supplémentaire.

Charles Leclerc, de Ferrari, a terminé troisième des deux séances, Sebastian Vettel cinquième et quatrième respectivement par une journée ensoleillée dans le sud de la France.

Mercedes a remporté les sept courses depuis le début de la saison et neuf au total.

Les zones de virage de la piste ont récemment été recouvertes et Bottas a déclaré que le temps était plus glissant que d’habitude.

"Nous avons fait de bons changements entre les sessions et je me suis senti beaucoup plus à l'aise lors de la deuxième session (FP2), ce qui explique pourquoi le temps au tour était meilleur", a déclaré le Finlandais.

"Il fait très chaud dehors, et il ne fera que chauffer, alors les pneus vont être à la limite, surtout le dimanche."

Verstappen était quatrième du matin, sa voiture bénéficiant d'une mise à niveau du moteur Honda, mais est revenue à la sixième place après le déjeuner.

Le pilote français Romain Grosjean a raté une bonne partie de la première séance, complétant à peine neuf tours, après une fuite d'eau sur son Haas.

Hamilton a remporté sa pole position l’an dernier lorsque le Grand Prix de France est revenu après une décennie d’absence.

Rapport par Alan Baldwin, édité par Pritha Sarkar et Toby Davis et Christian Radnedge

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *