Skip to content

NEW YORK (Reuters) – Maria Sharapova a retrouvé une routine bien familière lundi, alors que la Russe a été battue pour la 20e fois en 22 matches contre Serena Williams pour sortir de l’US Open au premier tour.

Même histoire pour Sharapova comme Williams se révèle trop fort

26 août 2019; Flushing, NY, USA; Serena Williams, des États-Unis (à droite), et Maria Sharapova, de Russie, réagissent après un match de premier tour le premier jour du tournoi de tennis US 2019 Open, organisé au centre national de tennis USTA Billie Jean King. Crédit obligatoire: Jerry Lai-USA TODAY Sports

Il restait à Sharapova, un homme au visage de pierre, à méditer sur une défaite 6-1 6-1 qui prouvait une fois de plus que Williams avait toutes les réponses lorsque le duo se réunit sur le terrain.

«Je pensais qu'elle avait très bien servi. Trouvé ses taches vraiment bien. Nous n’avons pas eu l’impression que nous avions pris trop de rallonges », a déclaré Sharapova. «Je pense que le 1-2 frappe. Elle a remporté la majorité de ces points. "

Avant le match de lundi, Williams avait mené Sharapova 19-2 en tête-à-tête. Ils se sont rencontrés pour la dernière fois en quart de finale de l'Open d'Australie, où l'Américain s'est imposé avec une victoire de 6-4 et 6-1.

L’année dernière, ils devaient se rencontrer à Roland-Garros, mais Williams s’est retiré en raison d’une blessure.

Sharapova n’a pas décollé Williams depuis le Open de Miami en 2013.

La Russe, âgée de 32 ans, qui avait été interdite pendant 15 mois pour avoir pris le meldonium, un médicament interdit, en 2016, a eu des problèmes de blessures plus tôt cette année, notamment des problèmes d'épaule persistants qui la tourmentaient dans le passé.

La quintuple championne du Grand Chelem a subi une petite intervention chirurgicale à l'épaule droite qui lui a fait manquer le Open de Miami.

«J'ai beaucoup manqué cette année avec mon épaule. Il est difficile de parler de la situation après une défaite, il est difficile de parler de la routine, mais la route est longue », a déclaré Sharapova.

"C’est faire face à un adversaire qui est à sa stature est extrêmement difficile au premier tour d’un slam, avouant que je n’ai pas joué autant."

Il n’ya pas d’amour perdu entre les deux, Sharapova incluant Williams dans son autobiographie dans des anecdotes que l’Américaine a qualifiées de «ouï-dire».

«Le sport est très axé sur les résultats. Il y a des histoires derrière les résultats », a déclaré Sharapova. «Il faut franchir des étapes pour arriver où vous voulez aller.

«C'est un chapitre très différent de ma carrière. Ce n’est pas une route facile. Cela n’a jamais été.

Williams affrontera son compatriote Catherine McNally, après que la wildcard a battu la Suisse Timea Bacsinszky 6-4 6-1.

Édité par Peter [email protected]; +822 6936 1482

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *