Melbourne donne le feu vert aux foules pour l’Open d’Australie et Ashes

L’Open d’Australie de tennis du Grand Chelem et le test de cricket du lendemain de Noël à Melbourne pourront accueillir des foules pleines alors que les restrictions COVID-19 se relâchent dans l’État de Victoria, ont annoncé jeudi des responsables.

Le Premier ministre de Victoria, Daniel Andrews, a déclaré jeudi à partir de 23h59 (12h59 GMT) qu’il n’y aurait plus de limites sur les rassemblements dans l’État.

A LIRE AUSSI: Federer confirme qu’il ne jouera pas à l’Open d’Australie

« Que ce soit 100 000 personnes au MCG le lendemain de Noël ou un petit groupe de personnes debout au… pub local, c’est le COVID-normal que chaque victorien a construit », a-t-il déclaré lors d’un point de presse.

Les restrictions assouplies seront bien accueillies par les principaux sports australiens, qui ont considérablement réduit leurs revenus en raison des plafonds de foule à Melbourne, la deuxième plus grande ville du pays et la capitale de l’État de Victoria, pendant la pandémie.

Le dernier Open d’Australie en février était limité à 30 000 personnes par jour – environ la moitié de la capacité habituelle de Melbourne Park – avant que tous les fans ne soient interdits pendant cinq jours en raison d’un verrouillage instantané.

A LIRE AUSSI: Tsitsipas se retire de la finale de l’ATP avec une blessure au coude

Le Boxing Day Test de l’année dernière entre l’Australie et l’Inde avait des foules plafonnées à 30 000 par jour au Melbourne Cricket Ground de 100 000 places.

Le dernier Ashes Test contre l’Angleterre au stade en 2017 a attiré une foule de plus de 88 000 personnes rien que pour le lendemain de Noël.

L’Australie affrontera l’Angleterre de Joe Root au MCG à partir du 26 décembre lors de la prochaine série de cinq tests Ashes.

Victoria a progressivement assoupli les restrictions alors que les taux de vaccination contre le COVID-19 ont grimpé en flèche ces dernières semaines. Les autorités s’attendent à ce que 90% des personnes de plus de 12 ans dans l’État soient complètement vaccinées d’ici la fin de la semaine.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *