Skip to content

(Reuters) – MEIF 6 Fibre Ltd, soutenue par Macquarie, rachète KCOM Group Plc dans le cadre d'une transaction évaluant l'entreprise de télécommunications britannique à 627 millions de livres (787,51 millions de dollars) Vendredi.

L’organisme britannique de contrôle des prises de contrôle a annoncé la semaine dernière qu’il allait mettre aux enchères le KCOM après qu’une unité de l’Universities Superannuation Scheme Ltd.

La MEIF a offert 120,3 pence par action KCOM à la vente aux enchères, tandis que USSL a proposé 113 pence, ont annoncé les sociétés dans des déclarations séparées, confirmées ultérieurement par le régulateur.

KCOM a estimé que l’offre de la MEIF était juste et raisonnable et a recommandé aux actionnaires de voter en sa faveur.

Le prix élevé de KCOM reflète son réseau de fibres intégrales, ce qui rend la société attrayante pour les entreprises cherchant à s’implanter dans le secteur sans les frais liés au déploiement de nouvelles infrastructures.

Fondé en 1899 en tant que service téléphonique de Hull Municipal Corporation, dans le nord-ouest de l'Angleterre, KCOM propose désormais des services gérés en réseau et en nuage dans tout le Royaume-Uni.

La MEIF avait l’intention d’offrir 108 KAR par action pour le KCOM en juin, soit 11 c US de plus que l’offre présentée par la filiale USSL Humber Bidco.

La MEIF avait initialement évalué la société à 563 millions de livres.

Les fonds Macquarie investissent dans les infrastructures de télécommunications critiques depuis le début des années 2000, notamment dans les acteurs européens Arqiva, la société polonaise INEA et le TDC du Danemark.

(1 $ = 0,7962 livres)

Reportage par Sangameswaran S et Tanishaa Nadkar à Bengaluru; Édité par Jan Harvey et Kirsten Donovan

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *