Méfiez-vous des escroqueries par téléphone portable, un senior de la Colombie-Britannique trompé par un avertissement de 600 $ – Kelowna Capital News

Une personne âgée de Williams Lake fera très attention lorsqu’elle acceptera des colis après avoir reçu deux nouveaux téléphones cellulaires qu’elle n’avait pas commandés.

À sa grande surprise, il y avait dans sa boîte aux lettres deux avis de Postes Canada l’avertissant qu’elle avait deux colis à ramasser.

Elle n’attendait pas de courrier, mais les ramassa quand même, se demandant si quelqu’un lui avait envoyé un cadeau.

Lorsqu’elle est arrivée à la maison et a ouvert les colis, elle a été surprise de voir que deux nouveaux téléphones portables lui avaient été envoyés.

Quelques heures plus tard, son téléphone a sonné et l’identification de l’appelant s’est affichée Telus.

L’homme à l’autre bout du fil lui a dit qu’elle avait reçu les téléphones par erreur et qu’il allait lui envoyer ses coordonnées par courrier électronique.

Un e-mail est arrivé d’une entreprise de messagerie avec un bordereau d’expédition déjà payé. Elle devait l’imprimer et apporter le colis au service de messagerie.

Comme elle avait besoin d’un tour pour les envoyer, elle a dû attendre qu’un ami la prenne, mais l’homme rappelait sans cesse.

Il n’arrêtait pas de demander si elle avait déjà envoyé les téléphones, menacé si elle ne les envoyait pas, elle serait accusée.

Une fois les téléphones envoyés, elle a ressenti un peu de soulagement.

C’était jusqu’à ce qu’elle reçoive un message texte de Telus – ce qu’elle fait normalement pour sa facture – mais cette fois, au lieu du montant normal de 29 $, le montant était supérieur à 600 $.

Lorsqu’elle a appelé Telus, elle a été informée qu’elle avait acheté trois téléphones et qu’elle serait facturée 200 $ par mois pour chacun d’eux.

C’est alors qu’elle s’est rendu compte qu’elle avait été victime d’une arnaque.

Telus a réglé le problème avec elle, mais il restait la question du troisième téléphone.

Où était-il?

Récemment, elle a reçu un avis de passage, mais on lui a conseillé de le laisser au bureau de poste.

Le Tribune a contacté Telus et a conseillé de faire en sorte que le téléphone soit retourné à Telus.

Quelques jours plus tard, la femme a reçu un appel de l’escroc – encore une fois avec l’identification de l’appelant Telus. L’escroc a également appelé son téléphone portable.

En repensant à la façon dont cela aurait pu se produire, elle se souvient avoir reçu un appel de quelqu’un il y a quelques mois lui demandant si elle était satisfaite de son service avec Telus. Elle a répondu qu’elle était déçue que son tarif ait augmenté et que l’appelant lui ait demandé son numéro de compte.

Elle n’y avait jamais pensé jusqu’à son expérience avec les téléphones portables.

Telus a depuis changé son numéro de compte.


monica.lamb-yorski@wltribune.com
Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter

Lac Williams