McDonald’s (MCD) bat les bénéfices du deuxième trimestre 2021

McDonald’s a annoncé mercredi une croissance à deux chiffres des ventes à magasins comparables aux États-Unis par rapport aux niveaux de 2019 au cours de son dernier trimestre, alimentée par une demande plus élevée pour ses plats de poulet.

Les actions de la société sont restées stables dans les échanges avant commercialisation.

Voici ce que la société a rapporté par rapport à ce que Wall Street attendait, sur la base d’une enquête menée par Refinitiv auprès d’analystes :

  • Bénéfice par action : 2,37 $ ajusté contre 2,11 $ attendus
  • Chiffre d’affaires : 5,89 milliards de dollars contre 5,6 milliards de dollars attendus

Le géant de la restauration rapide a déclaré au deuxième trimestre un bénéfice net de 2,22 milliards de dollars, soit 2,95 dollars par action, contre 483,8 millions de dollars, ou 65 cents par action, un an plus tôt.

Hors gains stratégiques et avantages fiscaux au Royaume-Uni, McDonald’s a gagné 2,37 $ par action, dépassant les 2,11 $ par action attendus par les analystes interrogés par Refinitiv.

Les ventes nettes ont augmenté de 57% à 5,89 milliards de dollars, dépassant les attentes de 5,6 milliards de dollars. Les ventes mondiales à magasins comparables ont bondi de 40,5% sur un an et de 6,9% sur deux ans.

Les ventes des magasins comparables aux États-Unis ont augmenté de 25,9 % au cours du trimestre et de 14,9 % sur deux ans. La société a attribué les fortes ventes de son nouveau sandwich au poulet, lancé en février, et sa promotion de « commandes célèbres » avec le groupe K-pop BTS, qui comprend une commande de McNuggets et de sauces spéciales.

Alors que la chaîne de restauration rapide cherche à conserver les ventes numériques qu’elle a acquises pendant la pandémie, elle a lancé début juillet un programme de fidélité américain. Jusqu’à présent, plus de 12 millions de consommateurs ont rejoint le programme.

En dehors des États-Unis, McDonald’s a connu une forte reprise dans de nombreuses régions. Son segment des marchés opérés à l’international, qui comprend le Royaume-Uni et la France, a enregistré une croissance des ventes à magasins comparables de 75,1 % par rapport à l’année dernière, ou de 2,6 % sur deux ans. McDonald’s a déclaré qu’un assouplissement des restrictions et moins de fermetures temporaires avaient aidé les ventes de ce segment.

Dans le segment des marchés internationaux sous licence en développement, les ventes des magasins comparables ont été à peu près stables sur une base de deux ans. La division, qui comprend le Brésil et le Japon, a enregistré des ventes à magasins comparables positives dans toutes ses régions par rapport à il y a un an.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments