Max Verstappen nie Lewis Hamilton en Arabie saoudite GP pratique Clean Sweep

Le leader du championnat, Max Verstappen, a refusé à son rival pour le titre Lewis Hamilton un balayage sans faute pour le Grand Prix d’Arabie saoudite en étant le plus rapide lors de la dernière séance de samedi.

Le pilote Red Bull, qui a une chance de décrocher son premier titre en Formule 1 ce week-end, a parcouru la piste de Jeddah de 6,1 km en une minute et 28,100 secondes.

Hamilton, le plus rapide lors des deux séances d’essais vendredi, a eu du mal à suivre le rythme du Néerlandais sur les pneus tendres et était à 0,214 seconde.

Hamilton, en quête d’une troisième victoire consécutive afin de forcer une confrontation pour le titre lors de la dernière course à Abu Dhabi, a signé son meilleur tour en début de séance avec les pneus durs.

Le Britannique a également fait l’objet d’un examen minutieux pour avoir entravé Pierre Gasly d’AlphaTauri et le pilote de Haas Nikita Mazepin, qui ont dû prendre des mesures d’évitement à grande vitesse dans un moment particulièrement bouleversant.

Le directeur de course Michael Masi a déclaré qu’il parlerait directement à Mercedes de l’incident, notant qu’il n’y avait aucun drapeau avertissant le Britannique de l’approche rapide du Russe.

Hamilton avait déclaré vendredi que la différence de vitesse de rapprochement entre les voitures plus lentes et celles effectuant un tour lancé autour des balayages aveugles à grande vitesse de la piste de Djeddah approchait d’une « zone de danger ».

Le Grand Prix d’Arabie Saoudite est l’avant-dernière course du calendrier de Formule 1 de cette année, avec la bataille acharnée des générations entre Hamilton et Verstappen vers sa conclusion.

Verstappen, 24 ans, peut conclure le titre avec une course à disputer ce week-end tandis que Hamilton, 36 ans, vise un huitième titre mondial sans précédent.

Avec huit points d’écart entre les pilotes, Hamilton peut continuer la bataille à Abu Dhabi tant qu’il termine au moins cinquième à Djeddah.

Mercedes peut également conclure la bataille des constructeurs dimanche s’ils marquent 40 points de plus que Red Bull.

Sergio Perez a pris la troisième place pour Red Bull, à 0,529 seconde du rythme de son coéquipier. La recrue japonaise Yuki Tsunoda a terminé quatrième devant Gasly, les deux coéquipiers d’AlphaTauri plaçant quatre voitures à moteur Honda dans le top cinq.

Valtteri Bottas, qui effectuait son 100e départ pour Mercedes ce week-end, était sixième. Charles Leclerc, qui a lourdement chuté vendredi, a terminé septième dans sa Ferrari réparée devant son coéquipier espagnol Carlos Sainz.

Esteban Ocon et Lando Norris d’Alpine complètent le top 10.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.