Maui Invitational se tourne vers Vegas pour sa deuxième escale sur le continent

LAS VEGAS: Le Maui Invitational était prêt à dire aloha au continent et à retourner dans les îles hawaïennes. Le gouverneur d’Hawaï, David Ige, avait signé, le maire de Lahaina était à bord et les officiels du tournoi étaient prêts.

Deux semaines plus tard, le plan a été abandonné. Les cas de coronavirus ont recommencé à augmenter et cela n’avait vraiment pas beaucoup de sens que huit équipes se rendent à Maui pour jouer à des matchs de basket-ball.

Ainsi, un an après avoir été joué à Asheville, en Caroline du Nord, le Maui Invitational poursuivra sa tournée continentale sous les lumières scintillantes du Strip de Las Vegas.

Le but est toujours d’être à Maui car c’est là qu’il est né et c’est là qu’il s’est développé, a déclaré le président du tournoi Dave Odum. Étant donné que nous n’avons pas pu le faire pour la deuxième année consécutive en raison de la situation COVID, nous sommes plus ravis d’être situés à Las Vegas.

Les officiels du tournoi ont travaillé jusqu’au début du mois de septembre pour tenter de verrouiller le tournoi de cette année, fixant une date limite au 1er octobre. Une fois qu’il était clair que Maui n’était pas une option, ils ont recherché plusieurs endroits pour organiser le tournoi avant d’élaborer un plan pour jouer à la Michelob Ultra Arena de Mandalay Bay.

Ce n’est pas le pittoresque Lahaina Civic Center et certainement pas le long de la plage, mais Las Vegas est un endroit temporaire agréable jusqu’à ce que le tournoi revienne dans les îles, espérons-le l’année prochaine. L’événement à huit équipes se déroule du lundi au mercredi.

Nous n’allons pas avoir de palmiers qui poussent hors de l’arène ou des choses comme ça, mais nous avons une vraie sensation d’île, a déclaré Odum. Las Vegas est de toute façon connue comme une neuvième île, donc nous nous sentons très bien là où nous en sommes avec le tournoi.

LE TERRAIN: Le Maui Invitational a généralement un terrain solide et cette année n’est pas différent.

Le support comprend le n°12 de l’Oregon, le n°15 de Houston, Notre Dame, le Wisconsin, Texas A&M, Butler et St. Mary’s. L’hôte du tournoi Chaminade, qui est dans la tranche principale tous les deux ans, a fait un voyage beaucoup plus long cette fois, se dirigeant vers Vegas au lieu du court vol d’Honolulu à Maui.

DOWN DUCKS: L’Oregon a ouvert la saison au 13e rang dans le sondage de pré-saison de l’Associated Press et devrait se battre pour un troisième titre consécutif de la saison régulière Pac-12. Les Ducks ont bien commencé la saison, remportant des victoires déséquilibrées contre Texas Southern et SMU pour gagner une place dans le Top 25 de l’AP.

Les bonnes vibrations se sont arrêtées brutalement mardi dernier, lorsque l’Oregon a connu des difficultés défensives et a été encore pire offensivement lors d’une vilaine défaite de 81-49 contre BYU. C’était la première équipe non classée à remporter une victoire de 30 points sur une équipe du top 15 depuis 1993, et l’une des pires défaites de l’Oregon sous la direction de l’entraîneur Dana Altman.

Nous avons de bons joueurs. Je pense que ce sont de bons gars. Je n’ai pas fait mon travail, évidemment, a déclaré Altman. Se faire battre de 30 points, cela ne nous était pas arrivé, je ne sais pas, et cela ne devrait pas arriver à notre programme. Je suis totalement embarrassé.

Les Ducks subiront probablement une grosse chute dans le sondage de lundi, mais ils sont toujours pleins de talent, donc la perte pourrait être un signal d’alarme avant le Maui Invitational.

COUGARS CONFORTABLES : Houston a fait un grand pas dans sa septième saison sous Kelvin Sampson la saison dernière, atteignant le Final Four pour la première fois depuis les équipes Phi Slama Jama du début des années 1980.

Les Cougars ont perdu quatre joueurs clés de cette équipe, dont la star Quentin Grimes, mais Sampson a rechargé la liste avec des transferts talentueux.

Houston a eu besoin de prolongations pour battre Hofstra lors de son premier match, mais vient de remporter des victoires déséquilibrées contre Rice et Virginia. Les Cougars étaient à leur meilleur niveau défensif lors d’une victoire de 67-47 contre Virginia, forçant 17 revirements tout en maintenant les Cavaliers à 4 sur 19 tirs de l’arc à 3 points.

Peut-être que nous jouerons contre certaines équipes aussi bien défensivement », a déclaré l’entraîneur de Virginie Tony Bennett. « Je ne sais pas si nous jouerons beaucoup mieux que cette équipe parce qu’ils sont spéciaux de cette façon. Ils sont juste bons tout autour.

___

Plus de basket-ball universitaire AP : https://apnews.com/hub/college-basketball et https://apnews.com/hub/ap-top-25-college-basketball-poll et https://twitter.com/AP_Top25

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *