Matteo Guendouzi étiqueté un "rebelle" Et un "animal" par Hertha Berlin boss

Il semble que Matteo Guendouzi fasse déjà forte impression à Hertha Berlin après que son séjour à Arsenal se soit terminé en exil.

Le milieu de terrain français a été jeté dans l’ombre par le patron des Gunners, Mikel Arteta, après s’être brouillé à deux reprises avec son manager en l’espace de cinq mois seulement.

Guendouzi a agacé Arteta pour la première fois lorsque le duo a été impliqué dans une bagarre chauffée lors d’un camp d’entraînement à Dubaï, avant de tester à nouveau sa patience avec son carton rouge ultérieur contre Brighton.

Arteta a finalement choisi de laisser le jeune hors des affaires de la première équipe avant de l’expédier en prêt à Hertha au début de la saison.

Et son nouveau manager au club de Bundesliga, Pal Dardai, a admis que l’adaptation de la nature colérique de Guendouzi était toujours un travail en cours.

« C’est comme la puberté pour lui, c’est une sorte de rebelle », a déclaré Dardai Bild . « Il doit travailler et apprendre comme un animal. »

Le joueur de 21 ans a jusqu’à présent fait 17 apparitions pour Hertha, dont 14 en tant que partant, bien qu’il fût parmi les remplaçants de leur défaite contre le RB Leipzig ce week-end.

Guendouzi est finalement arrivé avec un peu plus de 20 minutes à jouer, mais a presque immédiatement offert à Leipzig son deuxième but lorsqu’il a cédé la possession dans sa propre surface de 18 verges.