Marjorie Taylor Greene montre qu’elle a peur d’être expulsée du Congrès pour coup d’État

La représentante Marjorie Taylor Greene a montré sa peur d’être disqualifiée de son mandat pour avoir participé au coup d’État de Trump.

Greene a répondu à Marc E. Elias en disant qu’il pourrait y avoir des actions contre les participants au coup d’État de Trump qui pourraient les disqualifier de leurs fonctions en tweetant :


Elias a répondu :

Taylor Greene, comme tous les autres républicains de la Chambre qui font l’objet d’une enquête pour avoir participé au complot de Trump visant à renverser le gouvernement, ne semble capable de se consoler que de rêves de pouvoir et de la façon dont elle infligera sa vengeance à ses ennemis.

Le Comité 1/6 est disposé à remettre les preuves d’activités criminelles aux autorités pour qu’elles soient poursuivies. Cela signifie que si des gens comme le représentant Greene participaient de manière criminelle au coup d’État, ils pourraient se retrouver expulsés du Congrès.

Elias a fait une prédiction valable. Les preuves que le Comité 1/6 accumule pourraient forcer chaque Américain à avoir une conversation sérieuse sur le sort des putschistes du Congrès de Trump.

La représentante Greene semble secouée et mise sur les élections de 2022 pour sauver sa peau.