Skip to content
City a été puni par l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen, pour "graves infractions" aux règles d'octroi de licence aux clubs et de fair-play financier et ne pourra pas jouer en Ligue des champions pendant deux saisons.

Le TAS, basé en Suisse, a déclaré qu'il n'avait pas de délai sur le moment où un verdict serait rendu après l'appel.

La ville affrontera le Real Madrid au Bernabeu mercredi lors du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Le manager de Man City, Pep Guardiola, a déclaré la semaine dernière qu'il ne quitterait pas le club à la suite de l'interdiction, déclarant à Sky Sports: "Je veux rester, je veux aider le club, si c'est possible, à maintenir ce niveau aussi longtemps que possible. "

L'Espagnol, qui a guidé City vers des titres consécutifs de Premier League, a ajouté qu'il "faisait entièrement confiance à mon club à ce qu'ils avaient fait parce qu'ils m'expliquaient les raisons de cette décision."

"Nous allons nous battre comme nous avons combattu chaque match et chaque jour que nous sommes ensemble jusqu'à la fin de la saison.

"Nous sommes optimistes qu'à la fin la vérité prévaudra et la saison prochaine, si nous nous qualifions pour la Ligue des Champions, nous serons là."

Le club sera également condamné à une amende de 32,5 millions de dollars pour avoir enfreint les règles de l'UEFA qui empêchent les clubs de dépenser trop.

LIRE: Les fans du Bayern Munich protestent contre le prix des billets pour la Ligue des champions

Lorsque la sanction a été annoncée le 14 février, City a qualifié le processus de l'UEFA de "défectueux" et a déclaré qu'il tenterait de faire appel au TAS.

La Ligue des champions est le seul trophée majeur à échapper à Guardiola à City.

LIRE: Liverpool poursuit sa séquence sans défaite pour égaler le record national anglais

Son équipe est invaincue en Europe jusqu'à présent cette saison, tombant face à ses rivaux anglais Tottenham et Liverpool en quarts de finale des deux dernières saisons.

"C'est une grande opportunité. Nous jouons les rois de cette compétition", a déclaré Guardiola aux journalistes mardi, faisant référence aux 13 titres européens du Real Madrid.

"On ne sait jamais ce qui va se passer. Nous avons essayé de nous préparer. Le désir de gagner doit être là – plus que cela n'est impossible. C'est un autre match."