Man City bat Everton 3-1 et gagne 10 points en EPL

LIVERPOOL, Angleterre: Manchester City a progressé de 10 points en Premier League alors que les buts de Riyad Mahrez et Bernardo Silva en deuxième période ont propulsé l’équipe de Pep Guardiola vers une victoire 3-1 à Everton mercredi.

Une 17e victoire consécutive dans toutes les compétitions, dont 12 d’affilée dans la ligue, ne semblait pas si nette après que Richarlison a annulé le premier match de Phil Fodens pour City avant la mi-temps. Ce n’était que la deuxième fois au cours des neuf derniers matchs de championnat que City n’a pas réussi à garder une feuille blanche.

Cependant, Mahrez a repris la tête de City à la 63e minute en coupant de la droite et en pliant le ballon au deuxième poteau. Silva a marqué avec une frappe similaire à la 77e, dérivant également de la droite et tirant bas devant Jordan Pickford.

Avec City devenant la première équipe de haut niveau anglaise à commencer une année civile avec 10 victoires consécutives en championnat, il devient de plus en plus difficile de voir qui pourrait refuser à Guardiola un troisième titre de Premier League.

Ce match aurait dû être joué en décembre, mais a été reporté à bref délai en raison d’une épidémie de coronavirus dans le camp de la ville.

City est arrivé sans le milieu de terrain en forme Ilkay Gundogan en raison de sa blessure à l’aine, mais se vantait d’un banc de remplaçants contenant Kevin De Bruyne, Sergio Aguero et Fernandinho alors que l’équipe de City était en pleine forme.

Mais ce n’était pas le début habituel accompli par les leaders, avec quelques passes bâclées permettant à Everton d’apercevoir tôt le but. Aymeric Laporte, préféré à John Stones au centre de l’arrière, a presque gonflé un dégagement devant le but avec Richarlison se rapprochant.

Peu à peu, City a resserré son jeu alors que le jeu se déplaçait vers l’autre extrémité, où Silva a été défié par Michael Keane mais a vu ses cris de pénalité tomber dans l’oreille d’un sourd.

Everton a eu un autre problème, cependant, car Yerry Mina a mis du temps à se lever et le Colombien a été remplacé par Seamus Coleman.

Le quatre en arrière remanié a été bientôt sous examen minutieux. Mason Holgate a obtenu une touche vitale pour empêcher la passe de Rodris d’atteindre la course de Joao Cancelo avant que la tête de Keanes n’empêche le centre de Mahrezs de trouver Gabriel Jesus au deuxième poteau.

Et la pression a dit avec 32 minutes passées. À la suite d’un corner, Everton n’a pu dégager qu’à moitié le centre de Mahrez et le ballon est tombé pour Foden, dont le tir a dévié Coleman pour battre Pickford au retour des gardiens anglais sur le côté.

On aurait pu s’attendre à ce que City prenne le contrôle complet, mais a plutôt concédé six minutes plus tard.

Coleman a joué un rôle tout à fait différent dans celui-ci, en choisissant la course de Lucas Digne, qui a tiré sur le poteau. Le ballon a rebondi, a frappé Richarlison à la cuisse et est entré.

Ce n’était que le deuxième but de la Premier League que City avait concédé en 45 jours, et, étant donné l’autre était un penalty de Mohamed Salah pour Liverpool, le premier du jeu ouvert.

La deuxième mi-temps était une autre affaire alors que City passait à travers les engrenages. Jesus, qui avait marqué sept buts lors de ses cinq précédents contre Everton, a gaspillé une chance glorieuse lorsqu’il était joué par Kyle Walker tandis que Rodri menait le coin de Fodens de justesse.

Puis vinrent les buts de Mahrez et Silva, donnant à Guardiola l’occasion de remettre De Bruyne en action pour ses premières minutes en près d’un mois.

___

Plus de football AP: https://apnews.com/hub/soccer et https://twitter.com/AP_Sports