Man City a donné le ton pour un balayage net lorsque Raheem Sterling a marqué de la tête contre Arsenal

L’écriture était sur le mur lorsque le plus petit joueur sur le terrain a marqué avec une tête après seulement 80 secondes.

Raheem Sterling, qui mesure seulement 5 pieds 7 pouces, a eu la liberté de la surface de six mètres d’Arsenal pour marquer le vainqueur et donner le ton pour un autre balayage net de Manchester City à l’Emirates.

Mettons les choses au clair. City est la meilleure équipe d’Europe en ce moment, ils ont étendu leur propre record de victoires à 18 matchs toutes compétitions confondues et le score la fait paraître beaucoup plus proche qu’elle ne l’était réellement.

La dure vérité était que City était bien la meilleure équipe, était coupable d’avoir pris le pied sur l’accélérateur et, même si Arsenal s’est battu, ils n’ont jamais eu l’air de marquer à distance et n’ont réussi qu’un seul tir cadré.

Pendant trop longtemps, Arsenal a semblé prêt à se tenir debout, à regarder et à admirer les champions élus de Pep Guardiola sans jamais se rapprocher suffisamment pour lancer un tacle.

Sterling avait tellement d’espace pour faire signe à la maison, le seul objectif qu’il était difficile de déterminer qui était censé le chercher. On aurait dit que ça aurait dû être Hector Bellerin.

City a transformé les visites aux Emirats en matches d’exhibition ces dernières saisons, telle est leur emprise sur Arsenal qu’il semble qu’ils se soient mis dans la tête comme aucune autre équipe n’a réussi.

Et pour le prouver, Arsenal n’a désormais pas réussi à marquer lors d’un quatrième match de championnat consécutif à domicile contre le même adversaire pour la première fois de son histoire.