Malgré COVID-19, les tests standardisés peuvent forcer les apprenants d’anglais à retourner sur les campus scolaires