Maisa Abd Elhadi, l’acteur de «  The Angel  », abattu par les forces israéliennes lors d’une manifestation, raconte une épreuve

La star de Bagdad Central et actrice palestinienne Maisa Abd Elhadi aurait été abattue par les forces israéliennes lors d’une manifestation à Haïfa la semaine dernière. L’acteur de jeudi 13 mai s’est rendu sur les réseaux sociaux pour informer qu’elle «se remettait et se sentait beaucoup mieux».

De nombreuses familles palestiniennes risquent d’être expulsées de leurs maisons après une décision de justice qui a entraîné une montée des tensions dans la ville, entraînant de nombreuses manifestations. Maisa a écrit une note émotionnelle sur son pseudo Instagram racontant son épreuve. Dans le post, l’acteur raconte comment elle a participé à une «  manifestation pacifique  » à Haïfa lorsque des soldats israéliens ont commencé à tirer des grenades sur les manifestants.

«Dimanche, j’ai participé à une manifestation pacifique à Haïfa, nous chantions, chantions, exprimions notre colère en utilisant nos voix. Personnellement, je chantais et filmais les événements qui se déroulaient. Peu de temps après le début de la manifestation, les soldats ont commencé à tirer des grenades assourdissantes et des grenades à gaz et j’ai réalisé que les choses commençaient à s’aggraver. Je me tenais sur le trottoir, dans un endroit qui semblait sûr, j’étais seule et mon dos faisait face aux soldats alors que je filmais le drapeau palestinien au-dessus des jardins Bahaai – en bref, je ne menaçais personne », a écrit Maisa dans sa publication Instagram.

L’acteur a en outre écrit: «J’ai commencé à marcher vers ma voiture et j’ai entendu un boom très fort très près de moi et j’ai senti que mon jean s’était déchiré! C’est la première chose que j’ai ressentie! J’ai essayé de continuer à marcher mais je ne pouvais pas, et j’ai réalisé que le sang coulait de ma jambe et que ma peau était déchirée.

Maisa poursuit en disant que l’état de sa jambe était très mauvais et qu’elle criait de douleur, terrifiée à la vue de sa jambe et «à la vue des jeunes garçons et filles face aux forces israéliennes dans les rues tout seuls.  » L’actrice a été aidée par certains présents sur place.

«La police et les forces d’occupation n’hésitent pas à attaquer ou à tuer n’importe quel Palestinien, qu’il / elle constitue une menace ou non. Ce n’est pas la première fois que la police et l’armée nous agressent en manifestant pacifiquement. Je n’avais aucun doute qu’en tant que Palestinien, je suis constamment confronté à une menace immédiate, mais cette fois, il est devenu clair que nous sommes sur le front de la guerre et que la seule chose qui nous sépare de la mort est la chance », a conclu l’acteur.

Maisa a également partagé des photos de la jambe blessée et de son traitement. L’acteur a été assez vocal sur le conflit entre l’Istrael et la Palestine et publie régulièrement des vidéos de manifestations dans la région.

L’acteur avait récemment joué dans la soumission palestinienne aux Oscars 2020 Gaza Mon Amour, la comédie de Sameh Zoabi «  Tel Aviv On Fire  ». Maisa faisait également partie de la série originale Netflix «The Angel» et Channel 4 «Bagdad Central».

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments