Dernières Nouvelles | News 24

Macron « espère » que la France n’entrera pas en guerre contre la Russie — RT World News

Le dirigeant français a déclaré que l’UE devait être « prête à agir » si Moscou allait « trop loin »

Le président français Emmanuel Macron a déclaré que Paris cherchait à éviter toute implication directe dans le conflit russo-ukrainien, mais a averti qu’une intervention pourrait être nécessaire pour dissuader Moscou d’avancer trop loin.

L’Union européenne « perdrait toute crédibilité et sécurité » si la Russie devait l’emporter, a déclaré Macron dans un vidéo posté samedi sur X (anciennement Twitter), répondant à une question de savoir si la France est « Je vais faire la guerre ».

« Notre propre avenir et notre sécurité sont en jeu en Ukraine. » le leader français argumentésoulignant qu’en plus de fournir davantage d’équipements militaires à l’Ukraine, les pays de l’UE doivent « prêt à agir » si « Les Russes vont trop loin. »

« Alors non, j’espère de toutes mes forces que nous n’aurons pas à faire la guerre », a-t-il dit, insistant sur le fait que la France est un « pouvoir de paix ». Mais la France doit continuer à s’armer pour « protéger la paix » Macron a poursuivi en soulignant que l’intervention doit rester une option si les intérêts du pays sont menacés.





« Il faut parfois être dissuasif et crédible envers nos adversaires en leur disant : ‘Si vous allez trop loin et si vous menacez nos intérêts, ma propre sécurité, alors je n’exclus pas d’intervenir' », il a dit.

Les commentaires de Macron font écho à ses précédentes déclarations sans engagement sur un éventuel déploiement de troupes occidentales en Ukraine. En février, le président français a refusé d’exclure la possibilité d’une intervention de l’OTAN sur le terrain, affirmant que la crédibilité de l’UE « sera réduit à zéro » si l’Ukraine est vaincue. Quelques mois plus tard, il a exhorté les pays de l’UE à augmenter leurs dépenses militaires et leur production d’armes afin de réduire leur dépendance à l’égard de Washington.



Macron « respire la russophobie » – Lavrov

Le président français a redoublé d’efforts dans une interview avec The Economist au début du mois, qualifiant le Kremlin de principale menace pour la sécurité de l’UE et affirmant que conserver la possibilité de déployer des troupes en Ukraine est nécessaire dans un souci de sécurité. « réveil » tout en défendant son « Ambiguïté stratégique » approche.

Moscou a critiqué Macron « discours dangereux » le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov affirmant que le président français pourrait recourir à la russophobie et à des tactiques alarmistes pour satisfaire son ambition de diriger l’Union européenne.

Lien source