Macron annonce la fin de l’opération militaire au Sahel, déclare que les troupes françaises feront partie de la force internationale

La fermeture de l’opération Barkhane interviendra dans le cadre d’une « transformation profonde » de la présence militaire française dans la région, a annoncé Macron lors d’une conférence de presse jeudi. Le gouvernement français envisage de se concentrer sur la lutte contre les djihadistes au Sahel au sein des missions européennes et de l’ONU, a-t-il ajouté.

« Nous allons effectuer un retrait de manière organisée », a déclaré le président, avant d’ajouter que tous les détails seront finalisés d’ici la fin du mois.

« Nous devrons dialoguer avec nos partenaires africains (pays du Sahel 5G – Tchad, Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie) et européens », il a souligné.

Selon Macron, la France entend garder « plusieurs centaines » troupes des forces spéciales dans la région en tant que premier « pilier antiterroriste » le deuxième pilier étant « la coopération » avec des partenaires.

La décision de mettre fin à l’opération Barkhane a été prise peu après un deuxième coup d’État en seulement neuf mois au Mali, qui abrite la plupart des troupes françaises. Paris a critiqué le renversement du gouvernement intérimaire par le colonel Assimi Goita et suspendu temporairement les opérations conjointes entre les troupes françaises et maliennes il y a une semaine.

Lors de la conférence de presse de jeudi, Macron a insisté sur le fait que la décision de réduire le contingent français était « non lié » aux développements au Mali, une ancienne colonie française.

Les djihadistes ont pris pied au Sahel, une vaste région au sud du désert du Sahara, à la suite d’une campagne de bombardements de l’OTAN en Libye qui a conduit au renversement du leader de longue date du pays Mouammar Kadhafi en 2011.

L’opération Barkhane a été lancée par la France en 2014 pour aider les pays 5G du Sahel à combattre ces militants, et compte actuellement quelque 5 100 soldats français déployés dans la région. Il a perdu plus de 50 soldats au Sahel depuis le lancement de l’opération.

Vous aimez cette histoire ? Partagez le avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments