L’Uruguayen limoge l’entraîneur Oscar Tabarez après un record de 15 ans à la tête de l’équipe

L’entraîneur emblématique de l’Uruguay, Oscar Tabarez, a été limogé vendredi après 15 ans de service, un record, à la suite d’une série de mauvais résultats qui laisse dans la balance les espoirs de qualification du pays pour la Coupe du monde. Tabarez, 74 ans, jouit d’un statut presque légendaire en Uruguay, ayant mené le petit pays de 3,4 millions d’habitants aux demi-finales de la Coupe du monde en 2010, puis au titre de la Copa America un an plus tard. Mais quatre défaites consécutives – dont trois par trois buts – ont laissé l’Uruguay en danger de manquer la Coupe du monde de l’année prochaine, un tournoi qu’ils ont remporté en 1930 et 1950. « Le comité exécutif de l’AUF informe qu’il a décidé de mettre fin à la contrat d’Oscar Washington Tabarez et d’autres membres de l’équipe nationale d’entraîneurs », a indiqué l’Association uruguayenne de football (AUF) dans un communiqué.

L’AUF l’a décrit comme une « décision difficile » qui « ne renie en aucun cas l’importante contribution de Tabarez au football uruguayen ».

L’Uruguay n’a marqué qu’un seul but, en encaissant 11, lors de ses quatre derniers matches qui comprenaient des défaites contre le Brésil, la Bolivie et deux fois contre l’Argentine.

Ils occupent le septième rang du tableau de qualification sud-américain pour la Coupe du monde au Qatar, seuls les quatre premiers progressant automatiquement.

Le Brésil et l’Argentine se sont déjà qualifiés, tandis que l’Équateur n’a besoin que de deux victoires sur leurs quatre derniers matches pour les rejoindre.

La bataille pour la place finale voit cinq équipes, dont l’Uruguay, séparées de seulement deux points.

Tabarez a pris en charge un record de 221 matches avec une seule équipe nationale, le plaçant même devant l’ancien patron de l’Allemagne Joachim Loew, avec 198 matchs.

Il était l’entraîneur actuel de l’équipe nationale le plus ancien jusqu’à vendredi à 15 ans et huit mois.

Tabarez a d’abord repris les rênes de l’Uruguay de 1988 à 1990 avant d’être à nouveau embauché en 2006.

Il a également entraîné Boca Juniors à deux reprises et l’AC Milan entre ses deux passages avec l’équipe nationale.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *