Skip to content

PL'université Charles de Rague a fermé son centre tchéco-chinois, a annoncé mercredi le recteur Tomas Zima, après que les médias locaux eurent rapporté que certains membres de son personnel n'avaient pas déclaré les paiements de l'ambassade de Chine destinés à soutenir ses programmes.

Les rapports publiés en octobre ont amené le secrétaire du centre à démissionner.

M. Zima a fait cette annonce dans une déclaration publiée sur le site Web de l'université.

La République tchèque a récemment tenté d'attirer de l'argent chinois après avoir critiqué le bilan de la Chine en matière de droits de l'homme pendant des années. Cependant, cette poussée n'a pas généré les milliards de dollars attendus en investissements chinois.

Le mois dernier, le conseil municipal de Prague a annulé un accord de partenariat avec Beijing.

Et il y a un an, la surveillance tchèque de la cybersécurité a mis en garde contre l'utilisation d'équipements fabriqués par les chinois Huawei et ZTE dans des infrastructures critiques.

Le Centre tchéco-chinois avait pour but de promouvoir les échanges universitaires et culturels par le biais de certaines facultés de l'Université Charles.

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *