Sports

L’Ukraine demande l’interdiction complète des Jeux olympiques pour les Russes

Les athlètes de Moscou pourraient être autorisés à concourir en tant que neutres à Paris 2024

Le président ukrainien Vladimir Zelensky a demandé à son homologue français Emmanuel Macron d’empêcher les athlètes russes et biélorusses de participer aux Jeux olympiques de l’année prochaine à Paris.

Des restrictions importantes ont été imposées aux sports russes depuis que le Comité international olympique (CIO) a émis des sanctions l’année dernière peu après le début de l’opération militaire en Ukraine.

Cependant, le CIO semble envisager un retour dans le giron sportif international des athlètes des deux pays dans les épreuves de qualification basées en Asie pour Paris 2024, à condition qu’ils concourent en tant que neutres et sans symboles nationaux tels que drapeaux et hymnes.

Zelensky a eu des discussions avec le président du CIO, Thomas Bach, en décembre, au cours desquelles il a déclaré qu’il était “bouleversé” aux inclusions olympiques potentielles d’athlètes russes et biélorusses – et il a fait écho à cette position lors d’une discussion avec le dirigeant français.

J’ai particulièrement insisté sur le fait que les athlètes russes ne devraient pas avoir leur place aux Jeux olympiques de Paris», a écrit Zelensky sur Telegram.

Bach et Macron ont tous deux déclaré récemment qu’il fallait trouver une voie qui respecte le droit d’un athlète de concourir, quelles que soient les positions politiques de son gouvernement, Bach déclarant le mois dernier que «nous devons explorer les moyens de surmonter ce dilemme concernant la participation des athlètes et revenir aux mérites sportifs, et non à l’ingérence politique.”

Macron a également noté que «le sport ne doit pas être politisé” et cela “athlètes de tous les pays, y compris parfois des pays en guerre» devrait être inclus dans des événements mondiaux tels que les Jeux olympiques.

Bach, cependant, a insisté sur le fait que les sanctions actuelles contre la Russie et la Biélorussie doivent rester en place pour le moment mais que certaines restrictions, comme l’interdiction d’afficher des drapeaux russes ou biélorusses doivent “rester fermement en place.

Il ajouta: “La question de la participation des athlètes est très différente de la question des sanctions pour leur gouvernement.”

Paris accueillera les Jeux Olympiques pour la première fois depuis 1924 l’été prochain entre le 26 juillet et le 11 août, les Paralympiques commençant le 28 août.

Articles similaires