L’UEFA abandonne les poursuites judiciaires contre Barcelone, la Juventus et le Real Madrid pour complot en Super League

Barcelone, la Juventus et le Real Madrid ne seront plus punis par l’UEFA pour leur rôle dans la fondation de la Super League.

Les trois clubs sont les seuls membres fondateurs de la compétition échappée à avoir jusqu’à présent refusé d’abandonner le projet.

L’UEFA a menacé les équipes espagnole et italienne de poursuites judiciaires et il a été signalé qu’elles pourraient être suspendues de la Ligue des champions, mais il a été annoncé en mai que la procédure serait retardée après qu’un tribunal de Madrid a accusé l’instance dirigeante d’avoir agi « en dehors de l’état de droit ». . »

Qu’est-ce qui a été dit?

L’instance d’appel de l’UEFA a maintenant annoncé que l’affaire serait classée, ce qui signifie que les clubs ne feront face à aucune autre action pour le moment.

Une déclaration de l’instance dirigeante disait : « Suite à la suspension des procédures contre le FC Barcelone, la Juventus FC et le Real Madrid CF, dans l’affaire liée à une violation potentielle du cadre juridique de l’UEFA en rapport avec la soi-disant ‘Super League’, l’UEFA L’Organe d’appel a déclaré aujourd’hui la procédure nulle et non avenue, comme si la procédure n’avait jamais été ouverte. »

Qu’est-ce que la Super Ligue ?

Le complot controversé visant à former une nouvelle compétition qui mettrait au défi la Ligue des champions pour la suprématie dans le football européen a été annoncé en avril.

Neuf autres clubs – Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Tottenham, Atletico Madrid, AC Milan et Inter – ont annoncé qu’ils rejoindraient également la Super League en tant que membres fondateurs.

Mais le plan s’est rapidement effondré alors que l’UEFA et les associations nationales de football à travers l’Europe se sont prononcées contre l’idée, tandis que les fans de nombreuses équipes ont manifesté devant les terrains des clubs.

Les équipes de Premier League, l’Atletico, Milan et l’Inter ont toutes annoncé qu’elles se retireraient du plan dans les jours suivant l’annonce initiale.

Arsenal, Chelsea, Liverpool, City, Untied et Spurs ont conclu un accord avec la Premier League et ont accepté de payer un total de 22 millions de livres sterling (31 millions de dollars).

Le Barça, la Juve et Madrid ont cependant promis de lutter contre les menaces de l’UEFA, déclarant dans une déclaration commune qu’ils « n’accepteront aucune forme de coercition ou de pression intolérable ».

Lectures complémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *