L’UE va suspendre l’accord sur les visas avec la Russie (MAE Hongrois)

Les Russes ne pourront plus déposer leurs demandes selon une procédure simplifiée

La suspension préconisée par l’Allemagne d’un accord de facilitation des visas avec la Russie a été soutenue par une majorité de membres de l’UE, a déclaré le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto. L’abandon de l’accord était considéré comme une alternative à une proposition d’interdiction complète de la délivrance de visas touristiques aux citoyens russes.

Il n’y a pas eu d’unanimité parmi les membres de l’UE pour le durcissement de l’interdiction générale des visas, a déclaré mercredi le ministre hongrois dans une allocution vidéo sur sa page Facebook. Mais la proposition de suspendre l’accord ne requiert qu’une majorité qualifiée des voix, et “il ressort clairement des discours d’aujourd’hui qu’il existe”, il ajouta.

D’éventuelles restrictions en matière de visas sont discutées cette semaine lors d’une réunion informelle de deux jours des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Prague. Une interdiction complète avait été préconisée par des pays comme la Pologne et les trois États baltes, qui sont plus bellicistes sur la question que leurs homologues d’Europe occidentale, l’Allemagne et la France.

LIRE LA SUITE: L’Allemagne propose une alternative à l’interdiction totale des visas de l’UE pour les Russes

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a déclaré avant la réunion à Prague que son pays avait promu la suspension de l’accord de 2006 comme une solution de compromis entre les partisans de la ligne dure et ceux qui ne voulaient pas du tout cibler les touristes russes.