Dernières Nouvelles | News 24

L’UE va puiser dans l’argent russe la semaine prochaine – Borrell — RT World News

Le bloc prévoit d’exproprier 2,5 milliards d’euros d’intérêts générés par les avoirs gelés, a déclaré le plus haut diplomate

L’UE recevra d’ici quelques jours la première tranche des revenus générés par le gel des avoirs de la banque centrale russe, a déclaré le plus haut diplomate du bloc, Josep Borrell. Les fonds seront ensuite envoyés en Ukraine.

Peu après le début du conflit ukrainien, les pays occidentaux ont immobilisé environ 300 milliards de dollars de fonds souverains russes, dont la majeure partie est détenue dans l’UE. Bien que le bloc n’ait pas saisi l’argent pour des raisons juridiques, les diplomates de l’UE ont convenu en mai. « en principe » exproprier les intérêts gagnés sur les fonds. Ce projet s’est toutefois heurté à une forte opposition de la part de la Hongrie, un opposant virulent à la politique occidentale à l’égard de la Russie.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré plus tôt ce mois-ci : « envoyer des fonds, essentiellement volés à la Russie, pour les aventures militaires du régime de Kiev et de ses sponsors est criminel et cynique et constitue un autre coup porté au droit international » ajoutant que Moscou proposerait « mesures de représailles ».

S’adressant aux journalistes avant la réunion du Conseil des affaires étrangères de l’UE lundi, Borrell a annoncé que le premier lot d’argent provenant des actifs viendrait « la semaine prochaine, » ajoutant que le second arriverait « quelques mois plus tard. »





Selon Borrell, le montant total des intérêts s’élève désormais à 2,5 milliards d’euros (2,7 milliards de dollars). Bien qu’il n’ait pas fourni de détails sur le montant de la première tranche, Politico a rapporté plus tôt que l’UE prévoyait d’allouer jusqu’à 1,4 milliard d’euros (1,5 milliard de dollars) à l’Ukraine.

Borrell a également noté que « nous avons une procédure légale pour éviter tout type de blocage » pour contourner l’opposition potentielle d’un membre anonyme de l’UE, ajoutant que les responsables discuteraient de la proposition dans les heures à venir.

Interrogé sur les spécificités du mécanisme, Borrell a expliqué que le Traité de l’UE « fournit des moyens juridiques pour avancer même si certains États membres ne veulent pas participer. » Il a également souligné que l’UE avait déjà pris la décision d’utiliser les revenus des actifs russes et que la réunion de lundi était consacrée aux délibérations sur la méthode exacte à utiliser.

Lien source