L’UE suspend ses efforts pour ratifier l’accord d’investissement avec la Chine alors que les sanctions sont en cours, a déclaré le vice-président de la Commission

« Nous avons pour le moment […] a suspendu certains efforts de sensibilisation politique du côté de la Commission, «  Le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, a déclaré mardi dans une interview accordée au média.

Dombrovskis a déclaré que la situation créée par les sanctions tit-for-tat de l’UE et de la Chine est « pas propice à la ratification » de l’Accord global d’investissement (CAI).

Après six ans de négociations, l’UE et Pékin ont approuvé le principe de la CAI à la fin de l’année dernière, mais cela nécessitait toujours la ratification du Parlement européen.

L’accord aurait permis une sécurité juridique accrue et un meilleur accès au marché chinois pour les entreprises des 27 États membres de l’UE.

La pause dans le cheminement vers la ratification fait suite à des mois d’incertitude pour l’accord, après que l’UE ait critiqué la Chine pour ses prétendues violations des droits de l’homme contre les musulmans ouïghours.

En mars, Bruxelles a frappé Pékin avec ses premières sanctions contre la Chine en 30 ans, au motif que des membres de la minorité ethnique étaient détenus dans des camps de concentration et soumis au travail forcé dans la région du nord-ouest du Xinjiang, en Chine.

Le gouvernement chinois a constamment nié les allégations et a immédiatement répondu aux sanctions par les siennes, imposées à quatre entités de l’UE et à 10 personnes – y compris des membres du Parlement européen.

Vous aimez cette histoire? Partagez le avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments