L’UE prépare une action en justice contre AstraZeneca pour des problèmes de livraison de vaccins

Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen

Thierry Monasse | Actualités Getty Images | Getty Images

LONDRES – L’Union européenne prépare une action en justice contre AstraZeneca pour insuffisance de livraisons de son vaccin contre le coronavirus, selon quatre personnes proches du dossier.

L’UE et le géant pharmaceutique ont été en désaccord à plusieurs reprises cette année. La société anglo-suédoise AstraZeneca a déclaré qu’elle ne pouvait pas livrer autant de vaccins que le bloc comptait, tant au premier trimestre qu’au deuxième trimestre. Cela a retardé le déploiement des vaccins Covid-19 dans les 27 pays de l’UE.

La Commission européenne, le bras exécutif de l’UE, a déclaré aux 27 ambassadeurs européens lors d’une réunion mercredi qu’elle envisageait une action en justice contre AstraZeneca pour ces problèmes de livraison, quatre fonctionnaires de l’UE, qui ne voulaient pas être nommés en raison de la sensibilité de le problème, a déclaré jeudi à CNBC. Politico a annoncé pour la première fois le plan de la commission mercredi soir.

« La commission veut aller vite. C’est une question de jours », a déclaré l’un des responsables à CNBC par téléphone, ajoutant qu’il y avait eu « un large soutien » de la part des ambassadeurs pour l’action en justice.

Le même fonctionnaire a expliqué qu’il n’y avait que « quelques questions juridiques » en cours d’examen avant que le processus ne se poursuive.

Un deuxième responsable a déclaré que la commission prenait cette mesure car elle voulait s’assurer que les livraisons à venir répondent aux attentes.

Contacté jeudi par CNBC, un porte-parole de la Commission européenne a déclaré: « Ce qui compte, c’est que nous garantissions la livraison d’un nombre suffisant de doses conformément aux engagements antérieurs de la société ».

« Avec les États membres, nous examinons toutes les options pour y parvenir », a déclaré le même porte-parole, sans confirmer ni nier qu’une action en justice était envisagée.

En mars, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait exprimé sa déception face à AstraZeneca lors d’une conférence de presse, affirmant que « AstraZeneca a malheureusement sous-produit et sous-livré. Et cela a douloureusement, bien sûr, réduit la vitesse de la campagne de vaccination. »

À l’époque, von der Leyen a déclaré que le bloc attendait 70 millions de doses de la société au deuxième trimestre, contre 180 millions initialement prévus.

Le PDG d’AstraZeneca, Pascal Soriot, avait déclaré aux législateurs européens en février que les faibles revenus dans les usines de production de l’UE étaient à l’origine des retards.

Un travailleur médical tient un flacon de vaccin AstraZeneca COVID-19 dans un centre de vaccination, au milieu de l’épidémie de coronavirus, à Ronquières, en Belgique, le 6 avril 2021.

Yves Herman | Reuters

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments