Dernières Nouvelles | News 24

L’UE lance un avertissement à Israël — RT World News

Ne pas mettre fin « immédiatement » à l’offensive de Rafah affaiblirait les liens, selon un communiqué

L’UE a exhorté Israël à mettre fin à son opération militaire à Rafah, dans le sud de Gaza. « immédiatement, » avertissant que ne pas le faire mettrait en péril les relations avec le bloc.

Cet avertissement intervient alors que les forces israéliennes se sont enfoncées ces derniers jours plus profondément dans la ville à la poursuite de ce qu’elles disent être quatre bataillons du Hamas. L’offensive a été lancée malgré les appels internationaux à la retenue pour éviter des pertes civiles massives, alors que plus d’un million de personnes fuyant le conflit Israël-Hamas ont cherché refuge à Rafah.

« L’Union européenne appelle Israël à s’abstenir d’aggraver davantage la situation humanitaire déjà désastreuse à Gaza et à rouvrir le point de passage de Rafah. » a déclaré le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, dans un communiqué publié mercredi.

« Si Israël poursuivait son opération militaire à Rafah, cela mettrait inévitablement à rude épreuve les relations de l’UE avec Israël. » il a prévenu.

Le communiqué souligne que l’offensive israélienne perturbe encore davantage la distribution de l’aide humanitaire à Gaza et conduit à « davantage de déplacements internes, d’exposition à la famine et à la souffrance humaine ».

Alors que l’UE « reconnaît le droit d’Israël à se défendre », elle doit le faire conformément au droit international humanitaire et assurer la sécurité des civils, souligne le communiqué, ajoutant que Jérusalem-Ouest est tenue d’autoriser et de faciliter le passage sans entrave de l’aide humanitaire destinée aux civils.





Borrell a également appelé toutes les parties à « redoubler d’efforts » parvenir à un cessez-le-feu immédiat et « inconditionnel » libération de tous les otages détenus par le Hamas.

Le Qatar, l’un des médiateurs internationaux dans le conflit Israël-Hamas, a déclaré cette semaine que les pourparlers de cessez-le-feu étaient dans une impasse suite à l’offensive israélienne à Rafah.

Israël a déclaré la guerre au Hamas à Gaza à la suite de l’incursion meurtrière du groupe militant le 7 octobre, qui a coûté la vie à plus de 1 100 personnes et vu des centaines d’Israéliens pris en otage.

Plus de 35 000 Palestiniens ont été tués et 78 755 blessés suite aux représailles israéliennes à Gaza, selon les autorités sanitaires de l’enclave.

Lien source