Skip to content

La Commission européenne a approuvé le 8 septembre un investissement de 80 millions d’euros du Fonds de cohésion pour construire un tunnel et deux viaducs dans le cadre d’un projet plus large visant à fournir une deuxième voie ferrée entre le port de Koper et le village de Divača dans l’ouest de la Slovénie.

Selon la Commission, la nouvelle ligne est essentielle pour faire face à une demande croissante le long de la route et relier un corridor crucial du réseau central aux routes maritimes.

Commissaire européen chargé de la cohésion et des réformes Elisa Ferreira a noté que cet investissement de l’UE est nécessaire pour améliorer la connectivité ferroviaire du port de Koper, qui est une plaque tournante cruciale pour le transport de marchandises et de passagers avec l’Europe centrale. «Par conséquent, en plus de profiter à la connectivité slovène, ce projet soutient également le fonctionnement du marché intérieur car il renforce la cohésion économique et sociale», a-t-elle déclaré.

La connexion améliorée réduira les goulots d’étranglement existants le long de cette route très fréquentée pour un transport ferroviaire plus rapide, plus efficace et plus compétitif, a déclaré la Commission. Enfin, en redirigeant le trafic de la route vers le rail, le projet contribuera à réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) et d’oxyde d’azote (NOx), améliorant ainsi la qualité de l’air local conformément à l’adhésion de la politique de cohésion aux objectifs du Green Deal de l’UE.