Skip to content

Un drapeau de l’Union britannique, également connu sous le nom d’Union Jack, à droite, flotte avec d’autres drapeaux des États membres de l’Union européenne (UE) devant le Parlement européen à Bruxelles, en Belgique, le jeudi 30 janvier 2020.

Bloomberg

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré jeudi qu’elle avait envoyé une lettre de mise en demeure au Royaume-Uni sur son projet de passer outre l’accord de divorce du Brexit, marquant la première étape de la procédure judiciaire.

Cela vient après que les législateurs britanniques ont approuvé le projet de loi controversé sur le marché intérieur du Premier ministre Boris Johnson plus tôt cette semaine, bien que certains ministres aient admis que la législation pourrait conduire le pays à enfreindre le droit international.

Le Royaume-Uni a déclaré que la législation proposée, qui nécessite désormais l’approbation de la Chambre des Lords, protégera l’intégrité du Royaume-Uni. Le projet de loi permettrait aux ministres de modifier unilatéralement des éléments de l’accord de retrait du pays avec l’UE.

Il a amplifié les divisions entre le Royaume-Uni et l’Europe, menaçant de saboter les négociations commerciales pendant la période de transition post-Brexit.

« S’il est adopté tel quel, il sera en totale contradiction avec le protocole Irlande-Irlande du Nord », a déclaré Von der Leyen dans un communiqué télévisé.

Le chef du bras exécutif de l’UE a déclaré qu’il avait donné à la Grande-Bretagne jusqu’à la fin du mois de septembre pour supprimer les « parties problématiques » du projet de loi sur le marché intérieur, mais le délai était maintenant expiré et les dispositions restaient.

« Par conséquent, ce matin, la Commission a décidé d’envoyer une lettre de mise en demeure au gouvernement britannique. Il s’agit de la première étape d’une procédure d’infraction. »

Le gouvernement britannique aura un mois pour répondre avec ses « observations », a déclaré von der Leyen. « En plus de cela, la Commission continuera à travailler dur pour une mise en œuvre complète et opportune de l’accord de retrait. Nous tenons nos engagements. »

Ceci est une nouvelle et sera mise à jour sous peu.